Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Vigne, Avertissement No 7, 3 juillet 2019

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Vigne
Nouveau fongicide homologué. Développement phénologique : le retard se poursuit. Maladies et insecte : pourriture grise, blanc et tordeuse de la vigne à surveiller. Nutrition, coulure et millerandage. Opérations culturales à effectuer.
 
 
 NOUVELLE HOMOLOGATION
 
Fongicide PARASOL WG (accepté en production biologique, vérifiez auprès de votre organisme de certification)
Groupe M
Matière active Hydroxyde de cuivre 50 %
Maladies Blanc (Uncinula necator syn. Erysiphe necator)
Mildiou (Plasmopara viticola)
Excoriose (Phomopsis viticola)
Pourriture noire (Guignardia bidwellii)
Doses 2,24 à 6,72 kg/ha
IRE ND
IRS ND
Délai de réentrée 2 jours
Délai avant la récolte 2 jours
Nombre d'applications maximum 8 fois par saison
Intervalle d'application Aux 3 jours si nécessaire
Numéro d'homologation 29063
 
 
DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE

Malgré le réchauffement des derniers jours, le début de la saison 2019 demeure très en retard par rapport aux autres années en ce qui concerne l’accumulation de degrés-jours pour le développement de la vigne. Consultez ce tableau pour visualiser les différences annuelles.

Sur les sites les plus chauds de la Montérégie, le stade « baie de la taille d'un plomb 4-6 mm » est atteint. Sinon, les autres sites chauds sont en période de floraison (EL19 à EL25). Ailleurs, les stades varient entre « boutons floraux » (EL17) et « début floraison » (EL19) pour les cépages Frontenac rouge et Marquette. 

Pour un aperçu de l’évolution régionale des degrés-jours, vous pouvez consulter le document disponible sur le site Web Vigne et vin d’Agri-Réseau .

Consultez le site Web Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.

 
MALADIES À SURVEILLER 

Pourriture grise
Les baies peuvent être infectées à la floraison et demeurer sans symptômes jusqu’à la véraison. Si la saison est chaude et pluvieuse et que la tordeuse de la vigne est présente, les risques de maladies sont plus importants.

Il est donc important de travailler en protection, du stade floraison jusqu’à la fermeture de la grappe, surtout pour les cépages dont les baies sont très compactes. Attention, Botritys cinerea peut rapidement développer de la résistance aux fongicides systémiques homologués. Vaut mieux agir en protection.

Blanc
Le blanc se développe lorsque le temps est chaud et que l'humidité relative est élevée (prévisions des prochains jours). La pluie inhibe toutefois la germination des spores. La température optimale de développement du blanc est de 25 °C.

Si aucun traitement préventif n’a été fait, surveillez vos vignes pour détecter les premiers symptômes de blanc (décolorations jaunes sur les feuilles suivies de taches blanc grisâtre poudreuses très fines) sur les cépages moyennement sensibles (Seyval, Vandal-Cliche et De Chaunac) et très sensibles (Chancelor, Chardonnay, Riesling et Geisenhein 318) afin de pouvoir intervenir au bon moment. Les stades à risque vont de 4 à 5 feuilles déployées (EL12) jusqu’à la véraison (EL35). Le dépistage et la prévention sont donc de mise.

Pour en savoir davantage sur la maladie du blanc et sur les outils disponibles pour la gestion de la maladie, consultez l'avertissement N° 6 du 26 juin 2019.

Plusieurs références sont disponibles concernant la sensibilité des cépages aux diverses maladies, dont le blanc :  
Degrés-jours accumulés depuis EL05 Niveau de risque du blanc Stratégies
400 à 500DJ Faible Le dépistage est de mise.
S’il y a apparition de taches blanches, les traitements fongiques commencent.
500 à 600DJ Moyen La fréquence du dépistage augmente.
Les traitements sur cépages sensibles
(Chancellor, Seyval, Vidal, les pinots, etc.) peuvent commencer.
600DJ et + Élevé La fréquence de dépistage est encore augmentée.
Les traitements fongiques sur les cépages modérément sensibles (De Chaunac, Frontenac,
Foch, Ste-Croix, etc.) peuvent commencer.
 

En cliquant sur votre région, vous trouverez les diverses informations se rapportant au développement du blanc et aux stratégies recommandées.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 10 juin 2019
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 225DJ
Date approximative 400DJ : ND
Date moyenne pointe verte (EL05) : 4 juin 2019
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 300DJ
Date approximative 400DJ : ND
Date moyenne pointe verte (EL05) : 4 juin 2019
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 371DJ
Date approximative 400DJ : 4 juillet
Date approximative 500DJ : ND

Stratégie : le seuil de 400 degrés-jours en base 6 sera atteint prochainement. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait commencer bientôt pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 5 juin 2019
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 302DJ
Date approximative 400DJ : 9 juillet
Date approximative 500DJ : ND

Stratégie : le seuil de 400 degrés-jours en base 6 sera atteint prochainement. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait commencer bientôt pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 28 mai 2019
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 356DJ
Date approximative 400DJ : 5 juillet
Date approximative 500DJ : ND

Stratégie : le seuil de 400 degrés-jours en base 6 sera atteint prochainement. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait commencer bientôt pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 30 mai 2019
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 360DJ
Date approximative 400DJ : 3 juillet
Date approximative 500DJ : ND

Stratégie : le seuil de 400 degrés-jours en base 6 sera atteint prochainement. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait commencer bientôt pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 25 mai 2019
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 421
Date approximative 400DJ : 1er juillet
Date approximative 500DJ : 7 juillet
Date approximative 600DJ : ND

Stratégie : le seuil de 400 degrés-jours en base 6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées et l’accumulation de 500 degrés-jours en base 6 sera atteinte d’ici la prochaine semaine selon les prévisions et les normales saisonnières. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 1er juin 2019
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 343DJ
Date approximative 400DJ : 6 juilllet
Date approximative 500DJ : ND

Stratégie :  le seuil de 400 degrés-jours en base 6 sera atteint prochainement. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait commencer bientôt pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 22 mai 2019
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 450DJ
Date approximative 400DJ : 29 juin
Date approximative 500DJ : 6 juillet
Date approximative 600DJ : ND

Stratégie : le seuil de 400 degrés-jours en base 6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées et l’accumulation de 500 degrés-jours en base 6 sera atteinte d’ici la prochaine semaine selon les prévisions et les normales saisonnières. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 21 mai 2019
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 481DJ
Date approximative 400DJ : 28 juin
Date approximative 500DJ : 4 juillet
Date approximative 600DJ : 10 juillet

Stratégie : le seuil de 400 degrés-jours en base 6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées et l’accumulation de 500 degrés-jours en base 6 sera atteinte d’ici les prochains jours selon les prévisions et les normales saisonnières. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 22 mai 2019
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 503DJ
Date approximative 400DJ : 26 juin 
Date approximative 500DJ : 2 juillet
Date approximative 600DJ : 8 juillet

Stratégie : le seuil de 500 degrés-jours en base 6 est légèrement dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées et l’accumulation de 600 degrés-jours en base 6 sera atteinte d’ici la prochaine semaine selon les prévisions et les normales saisonnières. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 22 mai 2019
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 480DJ
Date approximative 400DJ : 28 juin
Date approximative 500DJ : 4 juillet
Date approximative 600DJ : 10 juillet

Stratégie : le seuil de 400 degrés-jours en base 6 est dépassé pour l’ensemble des stations météo consultées et l’accumulation de 500 degrés-jours en base 6 sera atteinte d’ici les prochains jours selon les prévisions et les normales saisonnières. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 28 mai 2019
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 369DJ
Date approximative 400DJ : 5 juillet
Date approximative 500DJ : ND

Stratégie : le seuil de 400 degrés-jours en base 6 sera atteint prochainement. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait commencer bientôt pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 10 juin 2019
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 235DJ
Date approximative 400DJ : ND

INSECTE À SURVEILLER 
 

Tordeuse de la vigne
À surveiller sur les grappes dès la fin de la floraison et en début nouaison. Les femelles pondent leurs œufs pendant quelques semaines dès que les inflorescences sont visibles. Les larves tissent des toiles autour des bourgeons, des fleurs et des fruits nouvellement formés lorsqu’elles se nourrissent. Ce sont les larves de 2e génération qui font le plus de dommages lorsqu’elles percent les fruits et créent une porte d’entrée pour la pourriture grise. Les cépages aux grappes compactes (ex. : Seyval et Chardonnay) sont plus à risque. Les traitements contre cet insecte sont rarement essentiels pour l’instant au Québec. Lorsqu’ils s’avèrent nécessaires, ils doivent être faits de la ponte des œufs à l’émergence des larves, mais avant que celles-ci pénètrent dans les fruits où elles sont protégées des insecticides. Consultez votre agronome afin de vous aider dans votre stratégie.

Image Agri-Réseau

Soies de la tordeuse de la vigne sur une grappe en fin floraison, début nouaison

Evelyne Barriault (MAPAQ)

 
NUTRITION DES VIGNES

Le bore et le magnésium sont des éléments particulièrement importants qui peuvent nécessiter des applications d’engrais foliaires dans plusieurs situations. Les applications d’engrais foliaires (principalement du bore et du magnésium) devraient être faites avant la nouaison. 

La carence en magnésium n'affecte pas toujours le rendement, mais peut réduire la qualité des fruits. En effet, le magnésium est l’élément central de la molécule de chlorophylle qui joue un rôle important dans la photosynthèse. Une carence sévère et persistante réduit la formation de la chlorophylle et nuit à la synthèse des sucres et des protéines.

Le bore favorise pour sa part la fécondation des fleurs et la nouaison. Une bonne fertilisation en bore réduit les risques de coulure et de millerandage. Étant donné que le bore est peu mobile dans les plantes, on recommande généralement 2 à 3 applications foliaires avant la nouaison. Il existe de nombreux fertilisants foliaires, dont plusieurs sont homologués en agriculture biologique.

Pour déterminer si vos plants sont en carence minérale, rien de mieux qu'une analyse foliaire prise durant la période de la floraison. Revoyez l’avertissement N° 4 du 13 juin pour un rappel sur la façon de prélever et d'envoyer les échantillons.

 
UN PEU DE VOCABULAIRE : COULURE ET MILLERANDAGE

Coulure
Elle survient à l'époque de la floraison et de la nouaison de la vigne, lors de mauvaises conditions climatiques. Elle provoque parfois l'absence ou la mauvaise fécondation des fleurs : celles-ci se dessèchent et tombent. Des applications foliaires de bore (B) pourraient en diminuer l’incidence en améliorant la nouaison.

Millerandage
Problématique causée par une mauvaise fécondation ou une mauvaise pollinisation à la suite de conditions climatiques défavorables. Le résultat est la présence, dans la grappe, de petits grains mal formés et souvent apyrènes (sans pépins).

 
OPÉRATIONS CULTURALES

Contrôle chimique des mauvaises herbes
Ne laissez pas les mauvaises herbes prendre le dessus dans votre vignoble. Une attention particulière doit être apportée à leur gestion tout au long de la saison, mais surtout en période de croissance intense, comme c'est le cas présentement.

Si la pression des mauvaises herbes est élevée et que vous prévoyez utiliser des herbicides, plusieurs produits peuvent être appliqués dans un vignoble en production. Pour en savoir plus, consultez SAgE pesticides  ou la fiche Stratégies de lutte contre les mauvaises herbes dans la vigne.

Tout comme pour les autres types de pesticides, il est important de faire une rotation des matières actives pour diminuer les risques que les mauvaises herbes développent de la résistance.

Palissage des vignes
La chaleur et la pluie des derniers jours stimulent la croissance des vignes qui poussent à la vitesse grand V! Ne vous laissez pas dépasser par cette agile grimpante! Les opérations de relevage et de palissage effectuées par les vignerons sont importantes afin d’assurer une exposition maximale des vignes au soleil et une meilleure pénétration des produits phytosanitaires appliqués en protection. 

Beaucoup de vigueur = moins d'aération = plus d'humidité = plus de maladies = moins d'efficacité des produits phytosanitaires = moins de pénétration de la lumière.

L’exposition des futures grappes au soleil favorise la productivité et réduit les risques de coulure, donc une meilleure uniformité de la maturation des baies.


Pour plus d'information


Cet avertissement a été rédigé par Karine Bergeron, agronome, et Evelyne Barriault, agronome (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseures du réseau Vigne ou le secrétariat du RAP.  La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Vigne
Date de publication : 03 juillet 2019

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.