Ajouté à Mes favoris.

    Chargement en cours

    Diversification des cultures en régie biologique par l'intégration de plantes intercalaires dans le soya et le maïs à des fins multiples

     Télécharger le document original
    Les différents essais ont été conduits pour déterminer les effets des plantes intercalaires sur le rendement de la culture principale, la pression des mauvaises herbes et la biomasse des plantes intercalaires enfouies ou comme paillis. Dans le soya, nous avons également documenté l’impact sur le rendement de la culture du système de production « No till, Mow kill » qui consiste en un semis direct du soya aux 30 pouces après ensilage d’une culture d’automne (seigle et blé d’automne) ou encore après broyage du seigle d’automne comme paillis. Ce projet visait à répondre aux questions suivantes : Quel est l’impact sur le rendement en maïs et/ou en soya et sur la pression des mauvaises herbes :
    • Du seigle d’automne semé au printemps dans l’entre-rang (sarclé ou laissé comme paillis)
    • Du blé semé au printemps dans l’entre-rang
    • Du seigle semé à l’automne précédent dans l’entre-rang de soya
    •   semé à l’automne précédent et ensilé au printemps
    • Du seigle semé à l’automne précédent et broyé au printemps
      Quelle est la contribution en azote :
    • Des intercalaires implantées au printemps et détruites au premier sarclage
    • Des intercalaires implantées au dernier sarclage
    Quelles sont les possibilités d’implanter une culture d’automne (seigle) par un semis au dernier sarclage dans le maïs et le soya ?   Quel est le coût financier de l’utilisation de plantes intercalaires dans le maïs et le soya en régie biologique ? Mars 2004. 90 pages.  

    Organisation : Club agroenvironnemental du CDA
    Auteur(s) : Bernard Estevez,agronome
    Date de publication : 16 février 2005

    Annonces