Chargement en cours

    Les trichogrammes pour lutter contre la pyrale du maïs et se distinguer sur les marchés

     Télécharger le document original
    Au Québec, les producteurs de maïs sucré frais (10 000ha) peuvent intervenir jusqu’à 6 fois pour lutter contre la pyrale du maïs. Pour ce faire, ils s’appuient presque uniquement sur la lutte chimique. Il existe une alternative biologique pour les producteurs de maïs sucrés qui désirent réduire l’utilisation de pesticides chimiques sur leurs cultures, l’utilisation de trichogrammes. Il s’agit d’une abeille minuscule qui ne s’attaque qu’à la pyrale du maïs. Il s’agit en fait, de l’insecte le plus utilisé au monde en matière de lutte biologique.

    Organisation : Les journées horticoles
    Auteur(s) : Stéphane Dupuis, Para-Bio
    Date de publication : 22 décembre 2010

    Annonces