Chargement en cours

    Rapport final du projet: Potentiel d'efficacité de l'appât insecticide GF-120 NF Naturalyte comme outil de lutte biologique contre la mouche du chou dans les cultures de crucifères biologiques

     Télécharger le document original
    Dans le cadre du programme Innovbio, le MAPAQ a financé le projet " Potentiel d'efficacité de l'appât insecticide GF-120 NF Naturalyte comme outil de lutte biologique contre la mouche du chou dans les cultures de crucifères biologiques ", réalisé par le Carrefour Industriel et Expérimental de Lanaudière (CIEL).

    La mouche du chou, Delia radicum (Anthomyiidae), est un diptère ravageur important des cultures de crucifères. Les adultes sont de petites mouches qui pondent leurs oeufs à proximité des plantules de crucifères dans les interstices du sol. Ce sont les larves émergeant de ces oeufs qui causent les dommages en s'alimentant sur les racines des plantes hôtes. Ce ravageur cause bien des soucis aux producteurs maraîchers biologiques, eux qui ont principalement recours à des filets d'exclusion des insectes pour y faire face.

    L'utilisation d'appâts insecticides à base de spinosad est une approche qui a fait ses preuves afin de contrôler les populations et les dommages causés par diverses mouches de la famille des Tephritidae dans les vergers. Ce projet tente de développer une stratégie de lutte similaire, à l'aide de l'appât insecticide à base de spinosad GF-120 NF Naturalyte, permettant de contrôler les mouches du chou adultes avec l'objectif de réduire la ponte et les dommages causés par les larves dans les cultures de crucifères cultivées en régie biologique.

    Organisation : Carrefour industriel et Expérimental de Lanaudière (CIEL)
    Auteur(s) :
    Date de publication : 04 mai 2016

    Annonces