Ajouté à Mes favoris.

    Chargement en cours

    Les érablières auraient un bon potentiel de séquestration des gaz à effet de serre

     Télécharger le document original
    Une étude commandée par la Fédération de l’UPA de Lanaudière et réalisée par la firme Ressources forestières biotiques confirme un bilan relativement positif de l’état de santé des érablières de cette région. En plus d’établir le bilan de santé des érablières sous production afin de caractériser leurs besoins en chaulage, le but de l’étude était de mesurer l’effet potentiel du chaulage en termes de séquestration du carbone atmosphérique.

    Organisation : Ressources forestières biotiques
    Auteur(s) : Fédération de l’UPA de Lanaudière
    Date de publication : 11 avril 2014

    Annonces