Ajouté à Mes favoris.

    Chargement en cours

    Réduire les apports en azote et les émissions de GES en incorporant rapidement les lisiers en présemis des cultures annuelles

     Télécharger le document original
    Ce rapport présente les résultats d’essais à la ferme réalisés en 2012 et 2013 dans la région de Chaudière-Appalaches, afin d’évaluer la possibilité de réduire les doses d’azote dans le maïs grâce à l’incorporation rapide des lisiers. Compte tenu de l’absence de réponse du maïs aux apports d’azote minéral, il y aurait avantage à rationaliser la fertilisation azotée dans les conditions de ces essais (sols avec des teneurs en matière organique généralement élevées; apports réguliers d’engrais de ferme). Des économies à la ferme et des gains environnementaux importants sont alors possibles.

    Organisation : IRDA et Agrinova
    Auteur(s) : Marc-Olivier Gasser, Stéphane Martel, Marie-Hélène Perron et Caroline Dufour-L'Arrivée
    Date de publication : 17 juin 2014

    Annonces