Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Où en était rendu le maïs durant la semaine du 24 août 2020?


On se rappelle tous que la saison 2019 n’a pas été favorable à la production du maïs-grain : des semis tardifs, une saison médiocre, du maïs qui tarde à devenir mature, une météo défavorable en fin de saison et des problèmes d’approvisionnement en propane qui perturbent les récoltes. Tous espèrent de meilleures conditions pour 2020. Quelle était l’état de la situation du maïs-grain durant la semaine du 24 août 2020?

Dans le cadre des activités du réseau maïs-grain des réseaux des grandes cultures du Québec (RGCQ), des épis ont été échantillonnés dans plus de 800 parcelles au cours de la semaine du 24 août 2020. Au 1e septembre, on avait déterminé la teneur en eau des grains sur plus de 400 de ces échantillons. Quelles sont les principales observations à tirer de ces analyses?

Le maïs-grain est beaucoup plus avancé dans sa maturité en 2020 qu’à pareille date en 2019. On peut estimer que le développement du maïs est devancé de 3 semaines comparativement à 2019. Une portion de cet écart est, bien sûr, attribuable aux semis réalisés de une à deux semaines plus hâtivement en 2020 qu’en 2019. La saison 2020 a généralement été plus chaude que celle de 2019, favorisant ainsi le développement et la croissance du maïs. Le manque d’eau en début de saison semble avoir été moins défavorable au maïs ou au soya qu’aux céréales de printemps ou d’automne.

En 2019, la maturité physiologique du maïs-grain des essais des RGCQ a été observée en moyenne autour du 7 octobre pour l’ensemble des sites d’essais. La maturité physiologique est obtenue lorsque la teneur en eau des grains atteint le seuil de 35 %. Les teneurs en eau des grains diminuent en moyenne de 0,8 point d’humidité par jour pendant la période de maturation de la fin août à la fin septembre et de 0,4 point d’humidité par jour pendant la période de séchage qui suit. Nous avons estimé les dates de maturité physiologique et de récolte pour l’année 2020 selon ces observations. Nous avons retenu une teneur en eau des grains de 25 % comme étant le seuil pour procéder à la récolte.

En 2020, le maïs-grain devrait parvenir à maturité en moyenne du 15 au 19 septembre. Les hybrides les plus hâtifs devraient être à maturité du 5 au 10 septembre selon la zone de production et les plus tardifs du 26 au 30 septembre. Les récoltes à 25 % de teneur en eau des grains pourraient vraisemblablement se réaliser en moyenne du 9 au 14 octobre. Les hybrides les plus hâtifs pouvant être récoltés dès la fin septembre et les plus tardifs jusqu’au 25 octobre. Le maïs devrait donc être récolté plus tôt et dans de meilleures conditions cette année comparativement à 2019. Bien sûr, il faudra que dame nature y mette du sien.


    Lire le billet précédent                                                                               Lire le billet suivant  
Commentaires (0)
Me connecter

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Date de publication : 02 septembre 2020

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.