Chargement en cours

    Race Salers

    Avant de consacrer son élevage à cette race, Gerald McGee a tenté sa chance avec plusieurs autres races. " Mais j’avais toujours des problèmes au vêlage, explique-t-il, depuis que j’élève des Salers, je n’ai plus aucun problème de ce côté. " Le producteur n’a donc plus à se lever en pleine nuit pour assister une vache. " Sauf, une seule fois en 20 ans, j’ai dû aider une jeune vache de 15 mois à vêler ", ajoute-t-il en précisant que les premières chaleurs des Salers sont généralement observées à 10 ou 11 mois
    Ouvrir le document
    Organisation : Bovins du Québec, Avril 2000
    Auteur(s) : Isabelle Bérubé
    Date de publication : 04 janvier 2002
    Annonces