Chargement en cours

    Le colostrum : efficace, pratique et peu coûteux

    Pour prévenir les maladies, le colostrum a démontré son efficacité. Toutefois, des données québécoises montrent qu’au moins un tiers des génisses laitières pourraient bénéficier d’un meilleur transfert de l’immunité passive par une consommation adéquate de colostrum. Cette proportion est en accord avec des données américaines (National Animal Health Monitoring System) qui indiquent qu’un peu plus de 40 % des génisses laitières ne reçoivent pas suffisamment de colostrum. Qu’en est-il des veaux de boucherie?
    Ouvrir le document
    Organisation : Bovins du Québec, décembre 2001-janvier 2002
    Auteur(s) : Gilles Fecteau m.v., professeur agrégé
    Date de publication : 21 janvier 2003
    Annonces