Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Résistance des bactéries aux agents antimicrobiens

 Télécharger le document original
Il y a soixante ans, lorsque sont apparus les premiers antibiotiques, on a cru naïvement que la fin des maladies bactériennes avait sonné. Or, aujourd’hui, après la mise sur le marché de près de 200 agents antimicrobiens, on a l’impression de retourner rapidement en arrière. Des personnes meurent aujourd’hui d’infections que nous avions réussi à contrôler durant un demi-siècle, parce que ces bactéries sont devenues résistances à tout l’arsenal des antibiotiques. Cette situation serait le résultat d’une « mauvaise » utilisation des antibiotiques tant chez les humains que chez les animaux. Conséquemment, il existe de plus en plus de pression pour restreindre l’usage des antibiotiques chez les animaux.   Texte d’une conférence présentée dans le cadre du Colloque sur le veau lourd ayant pour thème À l’écoute de vos besoins : en route vers l’avenir !, tenu le 14 mars 2002 et organisée par le Comité veau lourd du CRAAQ.

Organisation : CRAAQ
Auteur(s) : Serge Larivière, médecin vétérinaire, Faculté de médecine vétérinaire, Université de Montréal, Saint-Hyacinthe
Date de publication : 28 janvier 2005
Infolettre Bovins de boucherie

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.