Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Bleuet en corymbe, Avertissement No 6, 21 mai 2020

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Bleuet en corymbe
Sommaire météo. Les stades de développement du cultivar Patriot. Les traitements contre la pourriture sclérotique tirent à leur fin. Traitement localisé des plantes indésirables et homologation d'un nouveau bioherbicide.
 
 
SOMMAIRE MÉTÉO
 
La vie est rude pour un plant de bleuet au Québec. La semaine dernière, on vous montrait une bleuetière recouverte d’une dizaine de centimètres de neige fraîche, alors que cette semaine le mercure dépassait 24 °C au même endroit. La chaleur actuelle est la bienvenue, les plants changent rapidement.  Actuellement, en moyenne et selon les régions, le développement des bleuetiers accuse un retard de 7 jours par rapport à la normale, et de 2 jours par rapport à l’année dernière (selon l’accumulation de degrés-jours Tbase 5 °C). Il y a donc eu un léger rattrapage comparativement à la semaine dernière.  Pour plus de détails, vous pouvez consulter le sommaire agrométéorologique de la dernière semaine.

 
STADES DE DÉVELOPPEMENT (CULTIVAR PATRIOT)
 
Éclatement des bourgeons à fruits

Bourgeons à fruits au stade « boutons regroupés»
Photo : Violaine Joly-Séguin, agronome
Montérégie, 19 mai 2020

 


 

Gonflement des bourgeons à fruits

Boutons serrés et déroulement des feuilles
Photo : Marie-Ève Dion, agronome
Mauricie, 19 mai 2020

 
Régions Bourgeons à feuilles Bourgeons à fruits
Montérégie Expansion des pousses Boutons regroupés
(early pink bud)
Laurentides et Lanaudière Pointe verte 6-13 mm
Déroulement des feuilles
Boutons serrés
(tight cluster)
Estrie, Centre-du-Québec et Mauricie Pointe verte 1-6 mm
Déroulement des feuilles
Début boutons serrés
(tight cluster)
Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale Pointe verte 1-6 mm Éclatement
(bud break)
Bas-Saint-Laurent Pointe verte 1-3 mm Éclatement
(bud break)
Liste et photos des stades du bleuet en corymbe : Highbush blueberry growth stages table (en anglais)
 
Note : Le tableau ci-dessus indique les stades atteints dans certaines bleuetières pour le cultivar Patriot. Selon votre emplacement, les stades atteints par vos bleuetiers peuvent différer et être plus ou moins avancés. 
 

POURRITURE SCLÉROTIQUE
 
Quelques apothécies fraîches sont encore rapportées dans les sites plus froids, particulièrement dans les régions à l’est de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Pour ces sites, un risque d’infection demeure donc présent, et des interventions peuvent encore être justifiées.
 

Nombreuses apothécies fraîches observées sur ce site « froid » de Chaudière-Appalaches
Photo : Christian Lacroix, agronome
19 mai 2020

 
Dans les sites plus chauds, les apothécies sont déjà toutes desséchées (ou presque). Cela signifie que le risque d’infection des bourgeons à feuilles tire à sa fin ou est terminé. Il est à noter que l’infection des bourgeons à feuilles conduit au flétrissement des jeunes pousses en expansion, qui vont s’affaisser puis prendre une coloration brun pourpre. Ce signe de la maladie s’observe généralement 2 à 3 semaines après l’infection. Pour l’instant, aucun flétrissement n’a été observé.
 
 
Pour en savoir davantage sur la stratégie de contrôle, veuillez consulter votre conseiller agricole ainsi que le bulletin d'information Bleuet en corymbe : pourriture sclérotique.


TRAITEMENTS LOCALISÉS DES PLANTES INDÉSIRABLES
 
Les mauvaises herbes sont actuellement en pleine croissance. Les pissenlits sont en fleurs, le chiendent atteint ou dépasse le stade 3 à 5 feuilles et les pousses de vesce jargeau sont maintenant bien visibles.  L’application de paillis dans les bleuetières forme une barrière souvent très efficace contre les mauvaises herbes. La pulvérisation d’herbicides sur l’ensemble de la surface cultivée est donc rarement nécessaire. Les travaux de désherbage sont généralement parachevés avec du sarclage ou des applications localisées d’herbicides.
 

Les jeunes pousses de vesce jargeau atteignent 10 cm
Photo : Christian Lacroix, agronome
Chaudière-Appalaches, 20 mai 2020

 
Les principaux herbicides utilisés contre diverses mauvaises herbes, dans les bleuetières en applications localisées sont présentés dans le tableau ci-dessous. Le fait qu'un traitement soit localisé n'exempte pas l'utilisateur de respecter toutes les directives des étiquettes, incluant le délai avant récolte (DAR) applicable. Pour vous aider à déterminer si ce délai sera respecté, il vous faut retenir que :
 
  • Il y a environ 55 jours entre l’ouverture d’une fleur et le fruit mûr.
  • Il y a environ 45 jours entre la nouaison et le fruit mûr.
  • Il y a environ 30 jours entre un fruit vert (grosseur d’un petit pois) et le fruit mûr.
 
L’équipement utilisé pour les applications localisées doit être muni d’écrans protecteurs afin de prévenir toute dérive sur les parties vertes des bleuetiers.

 
Concentration des principaux herbicides utilisés en applications localisées
Nom commercial Matière active Quantité d'herbicide
dans 10 L d'eau
Délai avant
la récolte
Principales mauvaises
herbes ciblées
2,4-D AMINE 600 IPCO 2,4-D 100-230 ml 30 jours Pissenlit et plusieurs mauvaises herbes à feuilles larges. Aucune efficacité sur les graminées comme le pâturin et le chiendent.
LONTREL 360 Clopyralide 20-80 ml 45 jours Très efficace sur la vesce jargeau dont la pousse annuelle se situe autour de 10 cm. Aussi efficace sur plusieurs mauvaises herbes de la famille des légumineuses et des composées.
VENTURE Fluazifop-P-butyl 100 ml 15 jours Efficace sur le chiendent qui atteint le stade 3 à 5 feuilles, ainsi que sur plusieurs autres graminées. Moins efficace sur le pâturin. Aucune efficacité sur les feuilles larges.
Plusieurs préparations commerciales Glyphosate 75-150 ml 30 jours Toutes, incluant la petite oseille. Moins efficace sur la vesce jargeau. Choisir la concentration plus élevée pour le pissenlit.


 

Photo : Christian Lacroix, agronome


HOMOLOGATION DE L'HERBICIDE BIOLINK EC
 
L’herbicide BioLink EC est homologué dans le bleuet en corymbe depuis la fin mars 2020. En raison de son homologation très récente, ce produit n'a pas été intégré dans le guide Bleuets en corymbe : Guide des traitements phytosanitaires 2020Ce produit pourrait être accepté en régie biologique, n'hésitez pas à vérifier son statut auprès de votre certificateur. Voici quelques informations tirées de l’étiquette du produit :
 
  • L’herbicide BioLink EC assure une suppression des mauvaises herbes à feuilles larges annuelles et vivaces et des graminées. Il fonctionne mieux sur les mauvaises herbes nouvellement levées et en croissance active qui mesurent moins de 15 cm de hauteur.
  • Herbicide foliaire de post-levée, non sélectif.
  • Le taux de dilution varie de 3% à 9%.
  • L'eau de dilution peut être ajustée en utilisant un acidifiant. Il n'y a pas de limite inférieure au pH de la bouillie de pulvérisation, mais elle devrait être inférieure à 6.
  • Délai d’utilisation avant la récolte de 0 jour.
 
Commentaire de l’avertisseur : ce produit est nouveau et son efficacité réelle demeure méconnue. Si vous en faites l’essai, n’hésitez pas à nous écrire afin de nous faire part des résultats obtenus !


GUIDE DES TRAITEMENTS PHYTOSANITAIRES 2020
 

 
La mise à jour 2020 est maintenant offerte en ligne sur le site du CRAAQ. La majorité des traitements phytosanitaires biologiques et conventionnels, homologués dans le bleuet en corymbe, sont présentés dans ce guide.

 
Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des risques associés à l’utilisation des pesticides.


 
Cet avertissement a été rédigé par Christian Lacroix, agronome (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter l'avertisseur du réseau Bleuet en corymbe ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d’en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Bleuet en corymbe
Date de publication : 21 mai 2020

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.