Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Vigne, Avertissement No 10, 30 juin 2020

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Vigne
Météo : chaleur et humidité encore au programme. Maladies : le dépistage est important, première mention de blanc. Insectes : arrivée du scarabée japonais et de la tordeuse de la vigne. Mauvaises herbes : croissance abondante à prévoir.
 

DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE

Sur les sites les plus chauds de la Montérégie, quelques cépages au débourrement hâtif (Frontenac rouge, Maréchal Foch et Marquette) ont atteint le stade baies de la taille d'un pois (7-10 mm) (EL31). Pour les autres régions, les cépages les plus hâtifs sont majoritairement au stade baies de la taille d'un plomb (4-6 mm) (EL29). Pour les cépages tardifs, les stades 80 % - fin floraison (EL25) et début nouaison (EL27) sont atteints sur les sites les plus chauds.

Pour un aperçu de l’évolution régionale des degrés-jours, vous pouvez consulter le document disponible sur la page Vigne et vin du site Web Agri-Réseau. De plus, nous vous invitons à consulter le site Web Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif, ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.
 
 
ACTIONS DE PRÉVENTION 

Peu importe la maladie contre laquelle vous souhaitez intervenir, si des symptômes sont présents dans votre vignoble, utilisez de préférence des produits protecteurs afin de diminuer le risque que les pathogènes s’adaptent et développent de la résistance.
 
Avant d’intervenir à répétition contre différentes maladies ou différents insectes, vérifiez les problématiques pour lesquelles le produit utilisé est homologué et efficace. Plusieurs fongicides sont homologués pour plus d’une maladie. Consultez SAgE pesticides, les étiquettes ou votre conseiller en cas de doute. Pour la majorité des produits protecteurs, le lessivage survient après 20 à 25 mm de pluie, sauf dans le cas du cuivre et du soufre, où il se produit généralement, après environ 10 mm, ce qui peut arriver rapidement lors d’un orage violent.
 

MALADIES
 
La pluie des derniers jours sera favorable au développement de certaines maladies. Ouvrez l'œil pour détecter les premiers symptômes lors de votre dépistage, et ce, particulièrement si aucune intervention n'a été faite avant que la pluie ne tombe.
Les interventions effectuées en prévention doivent l'être lorsque les conditions sont favorables aux maladies : chaleur, humidité, temps couvert, pluie, etc. Pour un rappel des conditions propices au développement des différentes maladies, les éléments à surveiller pour les dépister ainsi que la sensibilité des cépages aux maladies, relisez la section « Maladies » de l'avertissement Nº 8 du 17 juin 2020.

Voici les maladies observées par les collaborateurs du réseau, dans les différentes régions, au cours des 7 derniers jours :
  • Anthracnose  : Laurentides, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest, Outaouais
  • Blanc, premières observations sur cépages sensibles : Laurentides, Montérégie-Est
  • Excoriose  : Estrie, Laurentides, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest, Outaouais
  • Mildiou : Laurentides, Montérégie-Est 
  • Pourriture noire  : Estrie, Laurentides, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest, Outaouais
 
Blanc
Cette maladie peut toucher toutes les parties de la vigne (feuilles, vrilles, baies), surtout si elles sont à l'ombre (le champignon n'aime pas la lumière). Les prévisions météo des prochains jours (chaleur, humidité relative supérieure à 40 %) seront favorables au développement du blanc. Toutefois, la germination des spores du champignon causant le blanc est inhibée durant la pluie.

Pour la majorité des régions, le seuil critique de 400 DJ6 a été atteint au cours des derniers jours, sauf pour les régions du Bas-Saint-Laurent et du Saguenay où il sera atteint d'ici la prochaine semaine. Les infections de blanc sont donc possibles pour la majorité des régions viticoles du Québec!

Pour plus d'information sur le cycle du blanc, ainsi que les explications du modèle, consultez l'avertissement Nº 8 du 17 juin 2020.
 
Degrés-jours accumulés
depuis le stade EL05
Niveau de risque
du blanc
Stratégies
400 à 500 DJ Faible Le dépistage est de mise.
S’il y a apparition de taches blanches, les traitements fongiques débutent.
500 à 600 DJ Moyen La fréquence du dépistage augmente.
Les traitements sur cépages sensibles
(Chancellor, Seyval, Vidal, les pinots, etc.) peuvent débuter.
 
En cliquant sur votre région, vous trouverez les diverses informations se rapportant au développement du blanc et aux stratégies recommandées.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 29 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 331
Selon les normales, date approximative 400 DJ6 : 6 juillet
Selon les normales, date approximative 500 DJ6 : 15 juillet

Stratégie : le seuil de 400 DJ6 sera atteint au cours de la prochaine semaine. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait débuter bientôt pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 28 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 372
Selon les prévisions, date approximative 400 DJ6 : 1er juillet
Selon les normales, date approximative 500 DJ6 : 8 juillet
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 16 juillet

Stratégie : le seuil de 400 DJ6 sera dépassé au cours des prochains jour, et l’accumulation de 500 DJ6 sera atteinte d’ici la prochaine semaine, selon les prévisions et les normales saisonnières. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. La protection devrait être commencée. Le « danger » se rapproche pour la majorité des cépages.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 27 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 424
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 28 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 4 juillet
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 :11 juillet

Stratégie : le seuil de 400 DJ6 a été atteint au cours des derniers jours, et celui du 500DJ6 le sera d'ici la prochaine semaine. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait être commencé pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 27 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 405
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 29 juin
Selon les normales, date approximative 500 DJ6 : 6 juillet
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 14 juillet

Stratégie : le seuil de 400 DJ6 a été atteint au cours des derniers jours, et celui du 500DJ6 le sera d'ici la prochaine semaine. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait être commencé pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 27 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 397
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 30 juin
Selon les normales, date approximative 500 DJ6 : 7 juillet
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 14 juillet

Stratégie : le seuil de 400 DJ6 a été atteint, et celui du 500DJ6 le sera d'ici la prochaine semaine. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait être commencé pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 26 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 449
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 26 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 2 juillet
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 9 juillet

Stratégie : le seuil de 400 DJ6 a été atteint, et celui du 500DJ6 le sera d'ici les prochains jours. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage et la protection devraient être commencés pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 26 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 447
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 26 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 2 juillet
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 9 juillet

Stratégie : le seuil de 400 DJ6 a été atteint, et celui du 500DJ6 le sera d'ici les prochains jours. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage et la protection devraient être commencés pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 27 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 412
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 29 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 5 juillet
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 12 juillet

Stratégie : le seuil de 400 DJ6 a été atteint, et celui du 500DJ6 le sera d'ici les prochains jours. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage et la protection devraient être commencés pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 25 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 466
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 25 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 2 juillet
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 9 juillet

Stratégie : le seuil de 500DJ6 sera atteint d'ici les prochains jours selon les prévisions. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage et la protection devraient être commencés pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 25 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 481
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 24 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 1er juillet
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 7 juillet

Stratégie : le seuil de 500DJ6 sera atteint mercredi, selon les prévisions. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage et la protection devraient être commencés pour les cépages sensibles et très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 25 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 487
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 24 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 30 juin
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 6 juillet

Stratégie : l’accumulation de 500 DJ6 devrait être atteinte mercredi, et l'accumulation de 600DJ6 devrait l'être au cours de la prochaine semaine. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage et la protection devraient être commencés pour les cépages senbles et très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 25 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 476
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 24 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 1er juillet
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 : 7 juillet

Stratégie :  l’accumulation de 500 DJ6 devrait être atteinte mercredi, et l'accumulation de 600DJ6 devrait l'être au cours de la prochaine semaine. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage et la protection devraient être commencés pour les cépages senbles et très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 26 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 412
L'accumulation de 400 DJ6 a été atteinte environ le 29 juin
Selon les prévisions, date approximative 500 DJ6 : 6 juillet
Selon les normales, date approximative 600 DJ6 :12 juillet

Stratégie : le seuil de 400 DJ6 a été atteint mardi, et celui du 500DJ6 le sera d'ici la prochaine semaine. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage et la protection devraient être commencés pour les cépages très sensibles à la maladie.
Date moyenne pointe verte (EL05) : 31 mai 2020
Degrés-jours moyens cumulés depuis EL05 : 310
Selon les prévisions, date approximative 400 DJ6 : 6 juillet
Selon les normales, date approximative 500 DJ6 : 14 juillet

Stratégie : le seuil de 400 DJ6 sera atteint au cours de la prochaine semaine. Ajustez votre niveau de protection selon votre historique et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. Le dépistage devrait débuter bientôt pour les cépages très sensibles à la maladie.
 
 
TRAITEMENTS AU CUIVRE : ÉVITEZ L’ACCUMULATION DANS LE SOL
 
Les traitements au cuivre peuvent être utilisés pour lutter contre plusieurs maladies de la vigne (blanc, mildiou, excoriose et pourriture noire). Plusieurs formulations sont acceptées en productions biologique et conventionnelle. Toutefois, il est important de s’assurer de ne pas provoquer d’accumulation de cuivre dans le sol, car cela pourrait en réduire sa fertilité.

Le chapitre 1 du Guide de bonnes pratiques en viticulture suggère une façon de prévenir la contamination du sol par le cuivre et de calculer la dose de cuivre métallique qui est appliquée par traitement. Pour l’instant, il n’existe pas de réglementation au Québec sur la dose de cuivre qu’il est permis d’appliquer annuellement. En Europe, en moyenne, une dose de 4 kg/ha/année de cuivre métallique peut être appliquée. Nous vous recommandons de faire des analyses de sol tous les trois ans afin de suivre l’évolution de la teneur en cuivre. Consultez également le bulletin d'information intitulé Le cuivre en viticulture.

 
INSECTES

Plusieurs insectes et acariens sont présents dans les vignobles depuis quelques semaines et étendent leur présence à davantage de régions :
  • Ériophyide de la vigne (acarien causant l'érinose) : Capitale-Nationale, Estrie, Lanaudière, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest
  • Cécidomyie gallicole de la vigne : Laurentides, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest, Outaouais
  • Cicadelles (avertissement Nº 6 du 4 juin 2020) : Estrie, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest
  • Cidadelle de la pomme de terre : Montérégie-Est, Montérégie-Ouest
  • Phylloxéra : Début des observations des larves de 2e génération en Montérégie. Les générations ont commencé à se chevaucher, et les moments d'interventions seront plus difficiles à déterminer et probablement moins efficaces.
  • Scarabée du rosier : Estrie, Laurentides, Mauricie, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest, Outaouais
  • Scarabée japonais : Premières observations en Montérégie-Est et en Montérégie-Ouest
  • Tordeuse de la vigne : Premières observations en Montérégie-Est et en Montérégie-Ouest
 
 
Cicadelle de la pomme de terre
Il y a quelques mentions dans la grande Montérégie de la présence de la cicadelle de la pomme de terre (CPT). Ses dommages se caractérisent par des feuilles vert pâle dont le pourtour s’enroule vers le bas; le pourtour des feuilles brunit ensuite et devient cassant. À ne pas confondre avec les dommages du complexe des cicadelles, du virus de l'enroulement ou des carences (azote, potassium, manganèse ou magnésium). Cette cicadelle préfère les jeunes feuilles tendres. Une bonne gestion du couvert végétal devrait aider à la maintenir éloignée.

Pour la dépister
Des symptômes de décoloration sur les feuilles sont souvent le premier indice de sa présence. Par la suite, on peut inspecter 100 pousses du côté le plus ombragé du couvert (Est). On peut secouer le feuillage d’une vigne pour vérifier la présence de cicadelles de la pomme de terre adultes (elles s’envoleront), mais cette technique n'est pas valable pour les nymphes, qui ne peuvent voler. On trouve les nymphes sur le revers des feuilles et sur les tiges. De plus, il faut examiner les feuilles en les retournant lentement; prélever les échantillons dans la partie supérieure de la frondaison et choisir les plus jeunes feuilles, sur les pousses du milieu, jusqu’à la toute nouvelle feuille entièrement déployée près du point de végétation. Les producteurs peuvent installer des plaquettes adhésives jaunes dans le couvert du vignoble, près des jeunes pousses, pour dépister les insectes adultes dans leurs déplacements à l’intérieur du vignoble, puis découvrir les générations de ravageurs au fil de la saison.

Seuils d’intervention
Aucun seuil d’intervention n’est établi pour la cicadelle de la pomme de terre au Québec. En Ontario, des insecticides sont appliqués quand des cicadelles sont retrouvées dans la portion apicale des pousses ET que l’on observe des dégâts sur 25 % des rameaux. Si les vignes sont stressées, le seuil d’intervention est réduit à 10 %. Plusieurs insecticides conventionnels et biologiques peuvent être utilisés pour lutter contre les cicadelles de la pomme de terre. 

Rappelez-vous que certains produits nécessitent maintenant une justification et une prescription agronomiques pour pouvoir être achetés et appliqués. De plus, ces informations devront être inscrites dans votre registre.
 
Image Agri-Réseau

Cicadelle de la pomme de terre, adulte

Photo : LEDP (MAPAQ)

Image Agri-Réseau

Dommages de la cicadelle de la pomme de terre

Photo : MAAARO



Scarabée japonais

Un nouvel ennemi naturel
Il est possible d’observer, dans certaines régions, des scarabées japonais possédant des points blancs sur leur thorax. Ce sont des œufs de la mouche Istocheta aldrichi. Cette mouche de la famille des Tachinidae est un parasitoïde naturel des scarabées japonais adultes. Elle pond ses œufs derrière la tête du scarabée, au niveau du thorax, principalement sur les femelles scarabées, au moment de leur accouplement, puisqu'elles sont alors temporairement immobiles.
Si vous observez des scarabées qui portent un ou plusieurs points blancs sur la tête, ne les éliminez pas : ils sont parasités, ET il émergera d'eux, l’été prochain, une nouvelle mouche prête à parasiter de nouveaux scarabées japonais.


Si ce parasitoïde est présent dans votre vignoble, n’intervenez qu’au besoin, c’est-à-dire en cas de forte infestation, avec des applications localisées et/ou en bordure de votre parcelle. L’insecticide utilisé sera probablement plus nocif sur la mouche que sur le scarabée.

Pour en savoir plus sur le ravageur, consultez la fiche technique Scarabée japonais produite par le RAP Pépinières ornementales et celle d’IRIIS phytoprotection.

 
OPÉRATIONS CULTURALES

À cette période-ci de l’année, la vigne pousse TRÈS rapidement. Il est important de réaliser régulièrement le relevage des rameaux afin d’éviter de se laisser dépasser par la végétation! L’écimage qui consiste à sectionner l’extrémité des rameaux devrait être réalisé le plus tard possible, puisqu’il élimine la dominance apicale et stimule le développement des rameaux anticipés (entre-cœurs). La vigne aura par la suite tendance à développer un épais mur de feuillage propice au développement des maladies et défavorable à la productivité et la qualité des fruits.

Effeuillage
Cette opération est recommandée pour les cépages vigoureux et sensibles à la pourriture grise. Elle consiste à retirer un certain nombre de feuilles vis-à-vis des grappes, de façon à mieux les exposer au soleil.

L'effeuillage peut être réalisé à différents stades : 
  • avant la nouaison (EL27);
  • de la nouaison à la véraison (EL35);
  • après la véraison; 
  • juste avant la récolte.

Selon le stade où cette opération est pratiquée, elle pourrait avoir une incidence sur la gestion de la pourriture grise, sur l'amélioration des caractéristiques organoleptiques et sur le temps nécessaire pour les récoltes.

Le Guide de bonnes pratiques en viticulture (chapitre 2, question 20) explique les avantages et les inconvénients de l’effeuillage selon le moment où il est pratiqué. Notez que l’effeuillage tardif augmente les risques d’échaudage et de coups de soleil.

Pour d'autres opérations culturales, consultez l'avertissement Nº 9 du 18 juillet 2019.


MAUVAISES HERBES 

Les mauvaises herbes profiteront de l'apport de pluie des derniers jours et des températures élevées pour croître abondamment. Pour garder un bon contrôle, revoyez les interventions possibles à cette période dans l'avertissement Nº 8 du 17 juin 2020.

 
MISES EN GARDE

Avant d'appliquer différents produits antiparasitaires, qu'ils soient biologiques ou conventionnels, relisez les mises en garde de l'avertissement Nº 4 du 21 mai 2020. 

 
RÉFÉRENCES

D'autres références publiées par le passé demeurent également disponibles.
Fiches techniques pour l'identification et la gestion des maladies du bois de la vigne 
Fiches sur les outils de désherbage physiques
Spécial phytoprotection bio 2020 

 
En raison de la crise de la COVID-19, le Québec pourrait faire face à une perturbation de son approvisionnement d’équipements de protection individuelle (EPI) au cours de l’été 2020, laquelle perturbation pourrait mener à une pénurie. En toute circonstance, le respect des étiquettes des pesticides et le port d’EPI approprié sont obligatoires (article 36 du Code de gestion des pesticides). La meilleure protection contre l’exposition aux pesticides est de porter un équipement de protection individuelle. Si vous n’êtes pas en mesure de vous procurer un EPI :
  • Ne pas appliquer de pesticides sans les EPI appropriés. Assurez-vous de porter les protections prescrites sur l’étiquette.
  • Si possible, retardez les applications jusqu’à l’obtention des bons EPI.
  • Utilisez des produits à moindre risque pour la santé (consultez SAgE pesticides) pour connaître les IRS des produits) ou pensez aux solutions de rechange.
  • Utilisez, s’il y a lieu, des pesticides qui pourraient être appliqués avec des EPI actuellement disponibles ou réutilisables, comme des gants lavables et réutilisables.
Advenant un manque dans l’approvisionnement des EPI, veuillez contacter votre fédération régionale de l’UPA pour les informer de la situation. Des démarches sont en cours pour assurer la disponibilité des équipements.
 
Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des risques associés à l’utilisation des pesticides.



Cet avertissement a été rédigé par Karine Bergeron, agronome, et Evelyne Barriault, agronome (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseures du réseau Vigne ou le secrétariat du RAP.  La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Vigne
Date de publication : 30 juin 2020

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.