Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Laitue et chicorée, Avertissement No 5, 10 juin 2021

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Laitue et chicorée
Croissance ralentie, mais récoltes en cours. Population de punaises adultes en augmentation dans toutes les régions. Population de pucerons en augmentation, mais encore faible. Quelques traitements justifiés contre le vers gris par endroits. La présence des altises, des collemboles, des cicadelles, des thrips, des chenilles et des mouches des semis demeure tolérable. Peu de cas de moisissure grise, affaissement pythien stable, affaissement sclérotique en augmentation, peu de mildiou. Observation de taches luisantes.

 
RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS

Les journées des 6, 7 et 8 juin ont été marquées par des températures très chaudes dans la plupart des régions du Québec, certaines régions ayant connu seulement deux journées très chaudes. Les nuits sont toutefois restées froides dans les régions plus au nord. Des vents forts ont aussi été rapportés dans plusieurs régions, et des orages ont eu lieu par endroits. Pour ce qui est des précipitations (voir la carte des précipitations), elles ont été très variables, même au sein d'une même région. Elles ont été très faibles en Montérégie et dans la Capitale-Nationale, notamment. Les températures de nuits sont maintenant plus propices au développement des insectes dans plusieurs régions.

 
AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS

On retrouve des laitues de tous les stades dans toutes les régions. Les récoltes sont commencées dans tous les types de laitues, en Montérégie-Ouest et dans la Capitale-Nationale, même si la croissance a été ralentie par le gel et le vent, dans certains champs. 

 
INSECTES

Punaises
Les populations d’adultes augmentent dans toutes les régions. Des larves de punaises ternes et de punaises brunes sont présentes en Montérégie-Ouest. Les dommages sont particulièrement importants dans la laitue romaine, et des traitements sont parfois justifiés. Les seuils d’intervention recommandés sont présentés dans l’avertissement No 4 du 4 juin 2020.  

Autres insectes
En Montérégie-Ouest, les populations de pucerons, dont le puceron de la laitue (Nasonovia ribisnigri) augmentent, mais demeurent faibles. On note l’activité de quelques prédateurs dans plusieurs champs. Les nuits chaudes ont favorisé l’activité des vers gris dans plusieurs régions, et quelques traitements ont été justifiés, particulièrement en Montérégie-Ouest. La présence des altises, des collemboles, des cicadelles, des thrips, des chenilles et des mouches des semis demeure tolérable.

 
MALADIES

En Montérégie-Ouest, le nombre de cas de moisissure grise (Botrytis cinerea) demeure faible. L’affaissement pythien est stable alors que l’affaissement sclérotique est en augmentation, surtout dans les plants qui étaient sous bâche. On rapporte deux foyers de mildiou (présence sur les feuilles basales) dans des champs de laitues frisées sous bâches qui sont en récolte. On trouve également, dans certaines parcelles de laitues bâchées, jusqu’à 30 % de plants affectés par la tache luisante  (varnish spot Pseudomonas cichorii). On ne rapporte aucune maladie dans les autres régions.

 
DÉSORDRES

Aucun cas de brûle de la pointe n’a été observé.

 
Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des risques associés à l’utilisation des pesticides.



Cet avertissement a été rédigé par Carl Dion Laplante, agronome (PRISME), Simon-Louis Lajeunesse, professionnel de recherche (PHYTODATA) et Eve Abel, agronome (MAPAQ), et révisé par Elisabeth Fortier, agronome, M. Sc. (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseurs du réseau Laitue et chicorée ou le secrétariat du RAP . La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Laitue et chicorée
Date de publication : 10 juin 2021

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.