Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Carotte et céleri, Avertissement No 13, 4 août 2022

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Carotte et céleri
Récoltes de carottes et de céleris. Quelques interventions contre les punaises et les pucerons dans le céleri. Symptômes de brûlure cercosporéenne plutôt stables dans la carotte. Quelques maladies dans le céleri, mais peu d’interventions. Désordres généralement sous contrôle dans le céleri.

 
RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE et RISQUES ASSOCIÉS

Les températures ont été dans les normales estivales durant la dernière semaine, avec des maximums autour de 30 °C et des nuits relativement chaudes dans toutes les régions. Les précipitations ont été variables, parfois sous forme d’orages (voir la carte des précipitations). Les sols se sont asséchés et l’irrigation a été nécessaire dans plusieurs régions et cultures, dont la carotte.

 
AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS

Carottes
Les derniers semis effectués sont au stade cotylédon en Montérégie-Ouest alors qu’ils ont 3 ou 4 feuilles dans les autres régions. La croissance est bonne dans la mesure où l’humidité du sol est adéquate.

Céleris (Montérégie-Ouest)
Les récoltes se poursuivent dans le céleri-branche et débutent dans le céleri-rave.
 
 
INSECTES
 
Quelques captures de la première génération de la mouche de la carotte ont été rapportée en Estrie et dans le Bas-Saint-Laurent. L’installation des pièges pour le suivi de la deuxième génération débute, avec un léger retard, en Montérégie-Ouest.
 
Autres insectes dans la carotte
Aucune intervention insecticide n’a été effectuée lors de la dernière période. Les altises à tête rouge et les cicadelles demeurent présentes dans plusieurs champs, mais leur activité est peu dommageable.
 
Autres insectes dans le céleri en Montérégie-Ouest
Les punaises ternes, adultes et larves, sont encore nombreuses, et quelques interventions ont été effectuées. Les seuils d’intervention contre les punaises dans le céleri se trouvent dans l’avertissement N° 5 du 10 juin 2021. Les pucerons sont également plus nombreux dans le céleri-branche (parfois jusqu’à faire gaufrer les feuilles), et quelques traitements ont été appliqués, généralement en même temps que ceux contre la punaise terne. Les dommages d’altises, de cicadelles, de thrips et de larves de mouche ou de charançons sont généralement tolérables.

 
MALADIES
 
Dans la carotte, les symptômes de brûlure cercosporéenne sont variables. Ils sont généralement faibles et stables dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches, mais une intervention peut parfois y être justifiée. Peu de traitements ont été appliqués en Montérégie-Ouest et dans Lanaudière. Les champs à surveiller sont ceux où le volume foliaire est plus important et ceux qui seront récoltés après la mi-septembre. Dans le céleri, la maladie est de plus en plus présente dans certaines zones.
 
Autres maladies dans le céleri en Montérégie-Ouest
Dans les céleris, les symptômes d’anthracnose, de fusariose et de tache bactérienne demeurent faibles et stables.
 

DÉSORDRES
 
Dans les deux types de céleri en Montérégie-Ouest, les cas de cœur noir (déséquilibre en calcium) et de gerçure du pétiole (carence en bore) varient de stables à en augmentation. Les déséquilibres en calcium sont particulièrement visibles dans les champs où l’irrigation a fait défaut. Pour plus de détails sur les symptômes, les causes et la prévention du cœur noir, consultez les pages 4 et 5 de l’avertissement N° 4 du 2 juin 2005. Pour plus de détails sur les symptômes de gerçure du pétiole, les causes et les traitements, consultez les pages 2 et 3 de l’avertissement N° 6 du 12 juin 2008.
 
 
Toute intervention envers un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des pesticides et de leurs risques. 
   

 
Cet avertissement a été rédigé par Carl Dion Laplante, agronome (PRISME) et révisé par la Direction de la phytoprotection (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseurs du réseau Carotte et céleri ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Carotte et céleri
Date de publication : 04 août 2022

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.