Chargement en cours

    04 janvier 2017
    Présentations des facteurs de succès d'un producteurs, sa vision, ses méthodes. Conférence prononcée lors de la Journée Grandes Cultures de la Mauricie, en décembre 2016.
    04 janvier 2017
    Présentation des résultats du concours de cultures de couverture tenu en 2016 en Mauricie. Conférence prononcée lors de la Journée Grandes Cultures de la Mauricie, en décembre 2016 à Trois-Rivières.
    29 novembre 2016
    AGDEX 100.12/820b - Ce document compare les charges variables et la sensibilité de la marge variable en cas de hausse, de baisse de prix et de rendements pour le maïs-grain, le soya, le blé panifiable, les grains mélangés, l'épeautre d'automne et de printemps. Cette analyse de sensibilité fait également partie de la Collection grandes cultures biologiques, qui permet de comparer plusieurs modes de production et d’avoir tous les feuillets nécessaires pour adapter l’information à la réalité de votre entreprise. ... lire la suite >>
    29 novembre 2016
    AGDEX 100.12/820c - Ce document compare les charges variables et la sensibilité de la marge variable en cas de hausse, de baisse de prix et de rendements pour le maïs -grain, le soya, le blé panifiable d'automne, le blé panifiable printemps, l'orge et l'avoine. Cette analyse de sensibilité fait également partie de la Collection grandes cultures, qui permet de comparer plusieurs modes de production et d’avoir tous les feuillets nécessaires pour adapter l’information à la réalité de votre entreprise. ... lire la suite >>
    22 septembre 2016
    Résumé de la conférence présentée lors de la Journée d'information scientifique grandes cultures du 20 février 2014. Au Québec, le maïs-grain est la composante principale dans la diète en production animale et en particulier pour l’industrie porcine. Par conséquent, les critères de qualité exigés et tout spécialement les contenus en mycotoxines des grains doivent être considérés pour le maïs-grain utilisé pour la production porcine. ... lire la suite >>
    04 août 2016 Sol vivant...sol performant!!!
    Comment les cultures de couverture font passer le semis direct à un autre niveau.
    05 juillet 2016 Désherbage à moindre risque dans le maïs: c'est possible !
    La présence de mauvaises herbes dans les champs de grandes cultures nuit aux rendements et à la qualité de la récolte. La méthode de désherbage la plus courante dans le maïs de grandes cultures demeure l’utilisation d’herbicides. Cependant, les produits offerts sur le marché présentent des risques sanitaires et environnementaux variables. Cet outil a été élaboré dans le but de faire de meilleurs choix en ce qui a trait à l’utilisation d’herbicides dans le maïs de grandes cultures. Destiné aux producteurs agricoles et aux conseillers, ce dernier rassemble de nombreux renseignements pertinents pour choisir des herbicides plus sécuritaires pour la santé de l’utilisateur et pour l’environnement. À l’intérieur de tableaux synthèse (tableaux 5 et 6), vous trouverez les indices de risque de près d’une soixantaine de traitements herbicides ainsi que les principales mauvaises herbes inscrites sur les étiquettes de ces derniers. En un clic, accédez aux étiquettes à partir du nom commercial du produit pour y consulter les directives complètes d’utilisation. Un nouvel outil à consulter lors de l’élaboration de votre prochain programme de désherbage pour le maïs. ... lire la suite >>
    04 juillet 2016
    Obtenir un profit maximal et une pollution minimale ne sont pas incompatibles. Comment personnaliser vraiment les recommandations d'azote dans les champs de maïs? • Choisir les (bonnes) priorités – La météo, les textures, la dégradation… et le reste • Disposer de (plus de) données – Géomatique, drones, senseurs • Disposer des (nouveaux) outils d’interprétation – Méta-analyses, mégadonnées ... lire la suite >>
    30 juin 2016
    Les cultures génétiquement modifiées (GM) exprimant des facteurs de résistance aux insectes et des facteurs de tolérance aux herbicides ne devraient pas avoir d’effets secondaires inopinés, comme par exemple nuire aux insectes bénéfiques, soit des ennemis naturels de ravageurs ou des pollinisateurs des plantes à fleurs. Elles ne devraient pas d’ailleurs favoriser la prolifération de ravageurs insensibles à la résistance OGM, qui vise essentiellement des ravageurs primaires parmi les lépidoptères et les coléoptères, des insectes broyeurs. Ce travail rapporte les résultats d’une méta-analyse sur les effets inattendus et, à priori, peu prévisibles des plantes transgéniques, notamment le maïs GM vu son importance en agriculture au Québec, ailleurs au Canada et dans le monde.  Les résultats de cette méta-analyse sont aussi présentés sur le site http://www.ogm.gouv.qc.ca/ dans la section Environnement/ risques potentiels/ toxicité sur les insectes. ... lire la suite >>
    30 juin 2016
    Pour réduire au minimum les rejets environnementaux d’éléments nutritifs provenant des déjections animales, il est essentiel de faire en sorte que les plantes cultivées utilisent efficacement ces éléments nutritifs. Au moyen d’essais de plein champ, nous avons étudié la possibilité de remplacer l’application en bandes latérales de P d’origine minérale par une application localisée de boues riches en P (6,2 % à 11,0 % de la matière sèche) issues de la décantation du lisier de vaches laitières. Cette technique pourrait éliminer la nécessité d’appliquer des engrais chimiques pour améliorer le bilan nutritif des cultures. De plus, puisque seule la fraction boues est utilisée, moins d’énergie est requise pour le transport et l’injection, et on réduit les pertes par ruissellement ou par volatilisation (libération d’ammoniac) ainsi que les nuisances olfactives liées à l’injection.  Article scientifique complet publié dans le Journal of Environmental Quality (2012) 41, 582-591. ... lire la suite >>
    1 à 10 sur 132