Agri-Réseau
Collaborer

À venir

Agri-Réseau, c’est bien plus que la bibliothèque agricole et agroalimentaire du Québec : c’est aussi un vaste réseau de producteurs et d’intervenants.

En 2016, Agri-Réseau vous permettra d’être en contact encore plus facilement avec d’autres professionnels grâce à sa section Collaborer.

Vous pourrez alors bénéficier d’outils pour organiser des rencontres à distance, créer des groupes de travail, des forums de discussion et des pages web sur les sujets qui vous concernent.

Assurez-vous de ne rien manquer des nouveautés.

Créez votre abonnement gratuit maintenant!
S'outiller

À venir

Informez-vous de tous les services à votre disposition en consultant notre bottin de professionnels et des organisations du secteur, les programmes auxquels vous avez accès et les services en ligne disponibles!

La section S’outiller sera votre référence pour trouver les ressources nécessaires pour vous permettre d’aller encore plus loin.

Assurez-vous de ne rien manquer des nouveautés.

Créez votre abonnement gratuit maintenant!
S'INFORMER
Le savoir et l’expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

04 août 2016
Comment les cultures de couverture font passer le semis direct à un autre niveau.
Désherbage à moindre risque dans le maïs: c'est possible !
05 juillet 2016
La présence de mauvaises herbes dans les champs de grandes cultures nuit aux rendements et à la qualité de la récolte. La méthode de désherbage la plus courante dans le maïs de grandes cultures demeure l’utilisation d’herbicides. Cependant, les produits offerts sur le marché présentent des risques sanitaires et environnementaux variables. Cet outil a été élaboré dans le but de faire de meilleurs choix en ce qui a trait à l’utilisation d’herbicides dans le maïs de grandes cultures. Destiné aux producteurs agricoles et aux conseillers, ce dernier rassemble de nombreux renseignements pertinents pour choisir des herbicides plus sécuritaires pour la santé de l’utilisateur et pour l’environnement. À l’intérieur de tableaux synthèse (tableaux 5 et 6), vous trouverez les indices de risque de près d’une soixantaine de traitements herbicides ainsi que les principales mauvaises herbes inscrites sur les étiquettes de ces derniers. En un clic, accédez aux étiquettes à partir du nom commercial du produit pour y consulter les directives complètes d’utilisation. Un nouvel outil à consulter lors de l’élaboration de votre prochain programme de désherbage pour le maïs. ... lire la suite >>
04 juillet 2016
Obtenir un profit maximal et une pollution minimale ne sont pas incompatibles. Comment personnaliser vraiment les recommandations d'azote dans les champs de maïs? • Choisir les (bonnes) priorités – La météo, les textures, la dégradation… et le reste • Disposer de (plus de) données – Géomatique, drones, senseurs • Disposer des (nouveaux) outils d’interprétation – Méta-analyses, mégadonnées ... lire la suite >>
30 juin 2016
Les cultures génétiquement modifiées (GM) exprimant des facteurs de résistance aux insectes et des facteurs de tolérance aux herbicides ne devraient pas avoir d’effets secondaires inopinés, comme par exemple nuire aux insectes bénéfiques, soit des ennemis naturels de ravageurs ou des pollinisateurs des plantes à fleurs. Elles ne devraient pas d’ailleurs favoriser la prolifération de ravageurs insensibles à la résistance OGM, qui vise essentiellement des ravageurs primaires parmi les lépidoptères et les coléoptères, des insectes broyeurs. Ce travail rapporte les résultats d’une méta-analyse sur les effets inattendus et, à priori, peu prévisibles des plantes transgéniques, notamment le maïs GM vu son importance en agriculture au Québec, ailleurs au Canada et dans le monde.  Les résultats de cette méta-analyse sont aussi présentés sur le site http://www.ogm.gouv.qc.ca/ dans la section Environnement/ risques potentiels/ toxicité sur les insectes. ... lire la suite >>
30 juin 2016
Pour réduire au minimum les rejets environnementaux d’éléments nutritifs provenant des déjections animales, il est essentiel de faire en sorte que les plantes cultivées utilisent efficacement ces éléments nutritifs. Au moyen d’essais de plein champ, nous avons étudié la possibilité de remplacer l’application en bandes latérales de P d’origine minérale par une application localisée de boues riches en P (6,2 % à 11,0 % de la matière sèche) issues de la décantation du lisier de vaches laitières. Cette technique pourrait éliminer la nécessité d’appliquer des engrais chimiques pour améliorer le bilan nutritif des cultures. De plus, puisque seule la fraction boues est utilisée, moins d’énergie est requise pour le transport et l’injection, et on réduit les pertes par ruissellement ou par volatilisation (libération d’ammoniac) ainsi que les nuisances olfactives liées à l’injection.  Article scientifique complet publié dans le Journal of Environmental Quality (2012) 41, 582-591. ... lire la suite >>
30 juin 2016
Le projet consistait à mettre en place un réseau d’essais à la ferme qui évaluait l’intégration des engrais verts (EV) dans les systèmes de cultures de trois façons différentes. Les parcelles d’essais étaient implantées chez plusieurs producteurs. Les conseillers étaient les gestionnaires des essais à la ferme. Les fermes ont été choisies en tenant compte de leurs régions climatiques et de leurs types de sol afin de s’assurer qu’elles étaient représentatives en plus d’être réparties sur tout le territoire. Plus spécifiquement, les objectifs du projet étaient de: Favoriser l’augmentation de l’adoption de pratiques simples d’intégration des EV par les producteurs ; Rassembler les chercheurs, les conseillers et les producteurs autour de cette importante pratique culturale; Approfondir les connaissances sur les apports des EV dans les systèmes de cultures en regard de la qualité des sols et des rendements des cultures associées à ces systèmes. Rassembler des données sur l’implantation des EV et sur les effets positifs sur la culture de l’année suivante ; Générer des résultats utiles aux conseillers agricoles notamment sur la valeur fertilisante des EV selon les types de sols et les régions ... lire la suite >>
29 juin 2016
Ce document présente l'état des connaissances sur l’utilisation des fongicides foliaires en grandes cultures (céréales, maïs, soya). Plus spécifiquement, cette revue de littérature propose les éléments pertinents à considérer liés à l’utilisation des fongicides foliaires tels que les impacts agronomiques (rendement, qualité), économiques (rentabilité) et agroenvironnementaux (effets sur l'environnement et la santé humaine). De plus, les solutions alternatives à leur utilisation ainsi les principales maladies fongiques retrouvées au Québec et ce, pour chacune des grandes cultures (céréales, maïs et soya) y sont incluses. ... lire la suite >>
27 juin 2016
L’objectif était de prioriser les besoins de recherche et d’en arriver à un ensemble de priorités de recherche pour chaque secteur de production, soit : céréales à paille, maïs, oléoprotéagineux. 
20 juin 2016
De nouvelles statistiques concernant les cultures GM sont maintenant disponible sur le site OGM. Tirées du rapport de l'ISAAA (The International Service for the Acquisition of Agri-biotech Applications), ces données permettent de dresser un portrait actuel des productions agricoles ayant recours aux technologies du génie génétiques tant au Québec qu'à l'international. ... lire la suite >>
01 juin 2016
La National Academies of Sciences, Engineering and Medecine (NASeM) a rendu public le 17 mai 2016 un rapport faisant état des connaissances scientifiques actuelles concernant les cultures génétiquement modifiées (GM). Ayant pour titre « Genetically Engineered Crops : Experience and Prospects », ce rapport a nécessité deux ans de travail et est le résultat de la concertation de 20 spécialistes multidisciplinaires. Il aborde les aspects agronomiques, environnementaux, culturels, socio-économiques ainsi que l’innocuité des produits issus du génie génétique et émet certaines recommandations. Ce rapport sera aussi résumé dans la cellule de veille OGM No 42. ... lire la suite >>
1 à 10 sur 128