Chargement en cours

    07 avril 2017 Les travaux de recherche actuels en entomologie offrent de nouvelles méthodes de lutte anti-parasitaire
    Charles Vincent, chercheur au Centre de recherche et développement de Saint-Jean-sur-Richelieu d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, a comme créneau de recherche le développement de méthodes alternatives aux insecticides contre les insectes d'importance horticoles par la démarche scientifique. Le développement de méthodes de lutte biologique (ex : biopesticides) et physique fait partie de son expertise. Les bioessais de biopesticides sur les différents élevages d'insectes sont actuellement effectués par l'expérimentation en conditions de terrain et de laboratoire. ... lire la suite >>
    06 février 2015
    Ce document résume l’approche et les résultats obtenus lors de projets pilotes sur le lavage des légumes racines, réalisés en 2013 sur trois entreprises représentant différentes situations.
    06 février 2015
    Cette fiche présente les principaux constats d’un projet visant à caractériser les effluents issus du lavage des légumes racines et à proposer des interventions pour en améliorer la qualité.
    16 mai 2013
    Homologation du fongicide Presidio : POUR LA SUPPRESSION ET/OU LA RÉPRESSION DE CERTAINES MALADIES DANS LES LÉGUMES-FLEURS ET LES LÉGUMES POMMÉS DU GENRE BRASSICA, LES LÉGUMES-RACINES DU GENRE BRASSICA, LES CUCURBITACÉES, LES TOMATES, LES POIVRONS, LES RAISINS, LES LÉGUMESFEUILLES (SAUF CEUX DU GENRE BRASSICA), LES POMMES DE TERRE, ET LES PLANTES ORNEMENTALES D’EXTÉRIEUR (CHAMP ET EN POT) ... lire la suite >>
    22 décembre 2006
    Fiche technique sur la cécidomyie du chou-fleur.  On y décrit l'insecte, son cycle vital, les plantes-hôtes, les symptômes et les dégâts.  De plus, on discute de la prévention et des moyens de lutte contre ce nouveau ravageur.
    17 février 2004 Entrepôt à navets réfrigéré, 450 tonnes - Feuillet technique 60308
    Bâtiment conçu pour l'entreposage en vrac de 450 tonnes métriques de légumes récoltés lorsque leur maturité physiologique est atteinte à l'automne. L'entrepôt proprement dit mesure 12 mètres x 24 mètres et a une hauteur de 3,6 mètres. La hauteur d'entreposage maximale doit être limitée à 2,7 mètres.
    1 à 6 sur 6