Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
90 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
01 octobre 2018
Suivi de l'évolution des degrés-jours en base 10
03 mai 2018
Le phylloxera est largement répandu dans toutes les régions viticoles au monde et il demeure l'un des insectes les plus redoutables pour cette culture. Bien que la viticulture soit relativement récente au Québec, le phylloxera est en progression constante dans nos vignobles et sa présence devient de plus en plus inquiétante. Au Québec, très peu d’informations sont disponibles pour lutter contre ce ravageur. Au Québec, la forme gallicole du phylloxera est en progression constante depuis quelques années et certains cépages démontrent une sensibilité importante à ce ravageur. Les dommages causés par le phylloxera foliaire sont peu documentés dans nos conditions, mais quelques hypothèses ont été soulevées. Ce ravageur diminuerait la capacité de photosynthèse du feuillage et auraient par conséquent un impact sur le rendement, la maturation et la qualité des baies produites, ainsi que sur la vitalité du plant de vigne. Ce projet visait à acquérir de plus amples informations concernant les effets du phylloxera sur la vigne. Pour les cépages hybrides, le phylloxera a un impact réduit sur la vigne et le rendement.   Lire la suite
03 mai 2018
Le phylloxera est un insecte galligène indigène en Amérique du nord spécifique à la culture de la vigne. Certains cépages cultivés au Québec sont sensibles à la forme gallicole du phylloxéra et ce ravageur est en progression constante depuis quelques années. Des essais réalisés par le CRAM ont documenté pour la première fois les effets néfastes de ce ravageur pour des cépages hybrides. Ainsi, il est important d'effectuer un contrôle du phylloxera si on veut minimiser les impacts sur la vigne et la récolte. Plusieurs questions se posent concernant le moment d'application en lien avec le cycle vital du ravageur. Ainsi, ce projet visait à déterminer le moment d'application d'insecticides pour lutter contre le phylloxera foliaire en vignoble québécois. Des essais ont été conduits durant les saisons 2016 et 2017 en vignoble pour les trois insecticides homologués soit l’Assail, le Movento et le Clutch. Les trois insecticides ont démontré une répression efficace contre ce ravageur et il a été établi qu’il faut un minimum de feuillage pour que les traitements soient efficaces. Le meilleur moment pour l'application de ces insecticides a été déterminé.   Lire la suite
27 avril 2018
Ce document est une synthèse des connaissances acquises à date sur l'utilisation de l'huile de pulvérisation pour lutter de façon biologique contre le phylloxéra de la vigne. Les conditions de réussite ainsi que les précautions générales de l'utilisation de l'huile y sont présentées.
23 avril 2018
Ce document est issu de la conférence réalisée dans le cadre de la série de webinaires dans la vigne du CRAAQ. Ce webinaire permettra au vigneron de comprendre le cycle de vie et la biologie de la cicadelle de la pomme de terre, de même que des autres cicadelles pouvant causer des dommages au vignoble. La présentation traite du complexe des cicadelles, des conditions favorables à leur émergence et de la variabilité des impacts. Il y aura de l'information plus précisément sur les deux types de phytoplasmes pouvant affecter nos vignobles québécois, et voir sur lequel on doit agir.     Lire la suite
28 mars 2018
Chaque fois qu’une coupe est pratiquée sur une plante ligneuse, la plante réagit en mettant en place des barrières de défenses afin de circonscrire la plaie. Ces barrières visent à bloquer les vaisseaux et à créer des zones qui isolent la partie blessée du reste de la plante. Le bois non alimenté sèche progressivement et crée du bois mort qu’on nomme cône de dessèchement. La formation de ces barrières limite la circulation de la sève qui alimente l’ensemble de la vigne dont les bourgeons et les fruits. Ce rapport explique l’impact de la taille sur la circulation de la sève et l'alimentation des bourgeons de la vigne. Lire la suite
19 décembre 2017
Une équipe de professionnels (oenologues, vinificateurs et agronomes) ont rédigé un bulletin d’information sur les vins jeunes afin de vous faire connaître davantage le millésime 2017.   Un résumé en deux pages à lire! 
25 octobre 2017
Au Québec, la viticulture s’est adaptée pour faire face à son principal ennemi : l’hiver. D’où un contexte très particulier, auquel vient s’ajouter la présence de bioagresseurs.
25 octobre 2017
Second article d'une série de trois portant sur les insectes et acariens ravageurs, les auxiliaires et la gestion de cette faune.
25 octobre 2017
Les principales maladies de la vigne au Québec sont les mêmes qu’en Europe. Certaines sont sur leur terre d’origine... Mais les techniques de production de raisins de cuve adaptées à notre climat influencent les techniques de protection de la vigne contre les maladies.  
1 à 10 sur 90