Agri-Réseau
Collaborer

À venir

Agri-Réseau, c’est bien plus que la bibliothèque agricole et agroalimentaire du Québec : c’est aussi un vaste réseau de producteurs et d’intervenants.

En 2016, Agri-Réseau vous permettra d’être en contact encore plus facilement avec d’autres professionnels grâce à sa section Collaborer.

Vous pourrez alors bénéficier d’outils pour organiser des rencontres à distance, créer des groupes de travail, des forums de discussion et des pages web sur les sujets qui vous concernent.

Assurez-vous de ne rien manquer des nouveautés.

Créez votre abonnement gratuit maintenant!
S'outiller

À venir

Informez-vous de tous les services à votre disposition en consultant notre bottin de professionnels et des organisations du secteur, les programmes auxquels vous avez accès et les services en ligne disponibles!

La section S’outiller sera votre référence pour trouver les ressources nécessaires pour vous permettre d’aller encore plus loin.

Assurez-vous de ne rien manquer des nouveautés.

Créez votre abonnement gratuit maintenant!
S'INFORMER
Le savoir et l’expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Du cédant au repreneur : Planifier et réussir un transfert d'entreprise agricole à une relève non apparentée - Rapport final Nouveau
30 septembre 2016
Cette recherche s'est intéressée au transfert non apparenté d'entreprises agricoles, avec comme objectifs de trouver des solutions au démantèlement des fermes et de favoriser l'accroissement de la relève non familiale au Québec. Les motivations et les besoins des cédants sans relève ont été documentés, de même que les facteurs de succès et d'échecde transferts non apparentés ayant été tentés. Des études de cas ont été réalisées en interrogeant les cédants et les reprenneurs impliqués et un modèle de transfert non apparenté réussi a été élaboré. Entre autres, deux grandes conclusions amènent des perspectives inédites en regard de ce mode d'établissement méconnu. D'une part, il importe de sortir du paradigme traditionnel parent-enfant en changeant le point de vue du transfert à la reprise et en considérant celui-ci comme la finalité e la transmission. D'autre part, il est apparu que la situation particulière de l'agriculture, avec l'imbrication très forte des sphères familiales et professionnelles, fait en sorte que la transmission agricole se différencie des autres secteurs d'activité. Les dynamiques familiales sont au coeur des transferts non apparentés alors que nous observons une perméabilité importante entre les familles des cédants et celles des repreneurs. En plus des liens contractuels, se forment des liens d'adoption entre cédant et reprenneur. La diversité et la complexité des dynamiques illustrent l'évolution des rapports au travail et à la famille et soulignent la nécessité de prendre en compte le renouvellement de la famille agricole, particulièrement en ce qui a trait au transfert de la propriété foncière. ... lire la suite >>
Nouveau
29 septembre 2016
  Le Profil sectoriel de l’industrie bioalimentaire au Québec, fruit d’une collaboration entre l’Institut de la statistique du Québec et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, est un outil de référence pour les personnes intéressées par ce domaine. La publication présente de l’information sur l’industrie bioalimentaire et ses principaux secteurs. L’édition 2015 contient cinq chapitres illustrant l’évolution de l’industrie entre 2011 et 2014. Le premier chapitre trace les performances économiques de l’industrie à travers la production agricole, les pêches, l’aquaculture, la transformation, la distribution, la restauration et le commerce international. Les trois chapitres suivants abordent les productions animales, les productions végétales ainsi que les pêches et l’aquaculture. Le dernier chapitre propose un survol des données québécoises mises en parallèle avec les résultats nord-américains. Les différents tableaux offrent, pour chaque section, des renseignements portant sur la production, la transformation et la demande. Ce document comprend une liste de références, un lexique des termes et concepts utilisés, des références aux analyses par filière et une liste des personnes-ressources susceptibles d’aider le lecteur à approfondir sa connaissance de chaque secteur.   ... lire la suite >>
Nouveau
26 septembre 2016
Explication sommaire de la hausse du prix pour le bison par un analyste économique de Financement Agricole Canada.
Nouveau
23 septembre 2016
Ce rapport présente l'identification ainsi que le poids et l’âge à l'entrée des taureaux en cours d'évaluation au CEB multisources Saint-Martin. Date d'entrée : 20 septembre 2016
L'industrie agroalimentaire : un puissant levier de développement économique pour le Québec Nouveau
22 septembre 2016
L’industrie agroalimentaire est très présente au Québec. L’apport économique du secteur agricole est considérable, notamment par sa contribution au produit intérieur brut (PIB), à l’emploi dans toutes les régions du Québec et aux revenus qui lui sont directement attribués. Par ailleurs, les répercussions économiques globales de l’activité agricole vont bien au-delà du secteur de l’agriculture lui-même. Dans son ensemble, l’industrie agroalimentaire québécoise fait bien plus que nourrir les Québécois (et des gens d’autres nationalités par l’entremise des exportations); elle a une incidence économique sur presque tous les secteurs industriels, principalement les secteurs manufacturier, du transport, et du commerce. Cette incidence économique sur toute la chaîne de valeur fait de l’industrie agroalimentaire un puissant levier de développement économique pour le Québec. Ce rapport produit par l'Institut du Québec, un partenarait entre le conference board du Canada et HEC Montréal, brosse un portrait de l'industrie agroalimentaire québécoise et évalue son empreinte économique. L'empreinte économique représente les retombées directes, indirectes et induites sur l'économie locale provenenant de l'industrie agroalimentaire.   ... lire la suite >>
Nouveau
22 septembre 2016
Comment interpréter les fameux chiffres qu’on voit sur une analyse?  Il faut porter une attention sur les divers paramètres que l’on retrouve sur une analyse de fourrage et ce qu’ils représentent. Ce n’est pas tout de regarder la valeur énergétique, le pourcentage de matière sèche ou de protéines. On a souvent tendance à ne s’arrêter qu’à ces 2 ou 3 éléments et à notre appréciation visuelle et olfactive du fourrage à la récolte pour juger de la qualité du fourrage. Il y a pourtant plusieurs autres éléments qui donnent des informations vraiment pertinentes sur la qualité fourragère. ... lire la suite >>
Profil sectoriel de l'industrie bioalimentaire au Québec
20 septembre 2016
La publication présente de l’information sur l’industrie bioalimentaire et ses principaux secteurs. L’édition 2015 contient cinq chapitres illustrant l’évolution de l’industrie entre 2011 et 2014. Le premier chapitre trace les performances économiques de l’industrie à travers la production agricole, les pêches, l’aquaculture, la transformation, la distribution, la restauration et le commerce international. Les trois chapitres suivants abordent les productions animales, les productions végétales ainsi que les pêches et l’aquaculture. Le dernier chapitre propose un survol des données québécoises mises en parallèle avec les résultats nord-américains. Les différents tableaux offrent, pour chaque section, des renseignements portant sur la production, la transformation et la demande. ... lire la suite >>
20 septembre 2016
La Loi sur l'inspection des viandes, la Loi sur les aliments et drogues et la Loi sur l'emballage et l'étiquetage des produits de consommation et leurs règlements d'application, qui sont appliqués par l'Agence canadienne d'inspection des aliments à tous les niveaux de la commerce, exigent que les couples de viande, les organes et les autres parties de la carcasse portent une étiquette sur laquelle un nom commun approprié est inscrit. Les noms communs des coupes de viande qui sont consignés dans le présent manuel ont été déterminés conjointement avec l'industrie, des établissements d'enseignement et d'autres organismes gouvernementaux, et leur utilisation est obligatoire pour l'étiquetage de toutes les coupes de viande de boeuf, de veau, de porc, d'agneau et de volaille. ... lire la suite >>
19 septembre 2016
Pour les Beaucerons, l’expression « rareté de main-d’oeuvre » n’est pas nouvelle, car le taux de chômage est généralement l’un des plus bas depuis longtemps. Dès 2004, des producteurs agricoles de la région se donnaient comme objectif l’embauche de main-d’oeuvre « locale », celle-ci s’étendant jusqu’à Montréal. Dès le début, différents acteurs ont travaillé main dans la main pour atteindre des résultats concrets : le Centre d’emploi agricole (CEA) de l’UPA, le Centre de formation de Saint-Anselme, Emploi-Québec, les employeurs agricoles, Agrijob deMontréal (service d’AGRIcarrières) et l’organisme Intégration communautaire des immigrants. La vision du projet était de recruter des personnes intéressées au secteur agricole, en particulier de la région de Montréal, pour les rendre disponibles aux employeurs de la région souhaitant une main-d’oeuvre locale et formée. ... lire la suite >>
19 septembre 2016
Un système capable d’étudier le comportement de chacune des truies pour signaler le bon moment de procéder à leur insémination, voilà la réalité qui rattrape la fiction. Le système PigWatch permet maintenant de prédire le moment approprié pour procéder à l’insémination des truies. Son utilisation permet aussi de réduire le nombre de doses de semence utilisées par truie, tout en maintenant de bonnes performances zootechniques. ... lire la suite >>
1 à 10 sur 5396