Chargement en cours

    08 novembre 2016 Trousse à outils pour la remise en culture des terres agricoles dévalorisées au Bas-Saint-Laurent
    Les terres agricoles dévalorisées : un potentiel de développement ! La valorisation des terres agricoles abandonnées représente un enjeu de taille pour plusieurs intervenants régionaux et ce, depuis plusieurs années. La Planification stratégique du secteur bioalimentaire bas-laurentien 2013-2018, qui résulte d'échanges et de consultations des membres de la Table de concertation bioalimentaire du Bas-Saint-Laurent (TCBBSL) et des partenaires de la filière agroalimentaire bas-laurentienne, identifie différents moyens qui mèneront à l'utilisation des terres agricoles dévalorisées. Dans ce contexte, la Direction régionale du MAPAQ au Bas-Saint-Laurent a été identifiée comme porteur, en collaboration avec différents partenaires, dans la mise en œuvre de deux objectifs du plan stratégique, visant à remettre en culture les TAD et à favoriser le développement des productions traditionnelles et émergentes pour lesquelles la région bénéficie d'un avantage comparatif générateur de développement. La trousse contient 21 fiches d'information réparties en trois catégories: les productions émergentes de grandes cultures, les productions horticoles et les productions animales. De plus, trois fiches synthèses résument l'Étude sur la santé des sols agricoles et l'Inventaire et caractérisation des TAD du Bas Saint-Laurent et Info-sols. ... lire la suite >>
    07 octobre 2016 Une bergerie aménagée dans une ancienne stabulation pour vaches laitières
    Avertissement: Document de source européenne. À prendre en considération lors de la lecture ou de son utilisation dans un projet. Lors d’une installation ou d’une nouvelle orientation de l’exploitation, la solution d’aménager un bâtiment existant est à prendre en compte afin de comparer différentes solutions, notamment au niveau économique. Avant tout projet, il est nécessaire de faire un diagnostic de l’ensemble des bâtiments de l’exploitation pour en estimer les possibilités de reconversion avant de réfléchir à l’aménagement de l’un d’entre eux. ... lire la suite >>
    22 septembre 2016
    Comment interpréter les fameux chiffres qu’on voit sur une analyse?  Il faut porter une attention sur les divers paramètres que l’on retrouve sur une analyse de fourrage et ce qu’ils représentent. Ce n’est pas tout de regarder la valeur énergétique, le pourcentage de matière sèche ou de protéines. On a souvent tendance à ne s’arrêter qu’à ces 2 ou 3 éléments et à notre appréciation visuelle et olfactive du fourrage à la récolte pour juger de la qualité du fourrage. Il y a pourtant plusieurs autres éléments qui donnent des informations vraiment pertinentes sur la qualité fourragère. ... lire la suite >>
    20 septembre 2016 Profil sectoriel de l'industrie bioalimentaire au Québec
    La publication présente de l’information sur l’industrie bioalimentaire et ses principaux secteurs. L’édition 2015 contient cinq chapitres illustrant l’évolution de l’industrie entre 2011 et 2014. Le premier chapitre trace les performances économiques de l’industrie à travers la production agricole, les pêches, l’aquaculture, la transformation, la distribution, la restauration et le commerce international. Les trois chapitres suivants abordent les productions animales, les productions végétales ainsi que les pêches et l’aquaculture. Le dernier chapitre propose un survol des données québécoises mises en parallèle avec les résultats nord-américains. Les différents tableaux offrent, pour chaque section, des renseignements portant sur la production, la transformation et la demande. ... lire la suite >>
    09 juin 2016 Volet ovin et caprin au CRIFA de Coaticook - DEP Production Animale
    Le Centre de Formation Professionnelle de Coaticook - CRIFA offre maintenant la possibilité d’obtenir un diplôme d’études professionnelles (DEP) en production animale avec une spécialisation en production ovine et caprine. 
    15 février 2016
    Cette cellule de veille relate de l'information factuelle sur les éléments suivants: Nanovésicules de bactériocines contre la bactérie Listeria dans le lait de chèvre Nouveau modèle pour prédire l’impact environnemental des nanomatériaux Irlande : sensibilisation et attitudes à l'égard de l'utilisation de la nanotechnologie dans le secteur agro-alimentaire Devenir des nanomatériaux manufacturés dans les stations d’épuration et l’épandage agricole Biosenseur électrochimique pour vérifier la fraîcheur du poisson Détection en temps réel des pathogènes grâce à la nanotechnologie États-Unis : Le NNCI, National Nanotechnology Coordinated Infrastructure, succède au NNIN ... lire la suite >>
    12 février 2016 /documents/Image_91815.pdf
    Offert dès aôut 2016 au Centre de formation professionnelle Paul-Rousseau: -Durée: 1215 heures dont 400 heures de stage en entreprise Productions: laitière, bovins de boucherie et caprine Pour informations et inscription: http://www.inforoutefpt.org/offreSecDet.aspx?prog=5338&offre=51666&sanction=5 ou par téléphone (819) 474-0751 p.6883 ... lire la suite >>
    08 février 2016
    Le Guide d’accès aux marchés extérieurs Canada et États-Unis - Viandes et volailles s’adresse à l'entreprise fabriquant des produits de viande et de volaille qui désire se familiariser avec les détails techniques, les formalités et les exigences de l’exportation de produits agroalimentaires vers le reste du Canada et les États-Unis. En somme, ce guide l'aidera à déterminer si son produit est exportable légalement et assez facilement hors du Québec. ... lire la suite >>
    22 janvier 2016
    Un logiciel d'approche globale permet aux agriculteurs de réduire leur bilan carbone     Grâce à un programme logiciel innovant, les producteurs peuvent maintenant estimer les émissions de gaz à effet de serre (GES) de leur exploitation agricole. Le programme, appelé Holos, a été élaboré par des chercheurs d'Agriculture et Agroalimentaire Canada au Centre de recherche et de développement de Lethbridge situé en Alberta. Le programme Holos fait des estimations des émissions de gaz à effet de serre provenant des exploitations agricoles à partir des données entrées dans le programme, et examine ensuite les façons de réduire ces émissions. Le producteur obtient donc une estimation des gaz à effet de serre émis par l'ensemble de son exploitation, ce qui peut l'aider à trouver des moyens de les réduire.   Quels sont les avantages pour les agriculteurs? Holos fournit aux agriculteurs un point de référence pour constater les avantages environnementaux potentiels de leurs pratiques actuelles. En explorant le logiciel et les divers scénarios pertinents pour leur exploitation, les producteurs peuvent découvrir des méthodes agricoles variées afin de réduire les gaz à effet de serre.   Comment le programme fonctionne-t-il? Holos est applicable à un certain nombre d'activités agricoles, entre autres celles-ci : installations brise-vent, terres herbeuses et terres cultivées, bœuf, bovins laitiers, mouton, porc, volaille; chèvre, lama et alpaga, cerf et wapiti, cheval, mule et bison. Une fois les données saisies dans Holos, celui-ci fait l'estimation des émissions de dioxyde de carbone, d'oxyde nitreux et de méthane causées par la fermentation entérique et la gestion des fumiers, les systèmes culturaux, les changements d'affectation des terres et l'utilisation de l'énergie. Holos permet aux utilisateurs de choisir parmi des scénarios et des pratiques de gestion agricole ceux qui décrivent le mieux leurs activités. Ils peuvent ensuite étudier les options qui pourraient ... lire la suite >>
    15 janvier 2016
    L’utilisation des pâturages en production ovine est une alternative économique, car elle diminue les concentrés servis et élimine les frais de récolte et d‘épandage de fumier. Toutefois, deux problématiques majeures y sont associées, soit la prédation et le parasitisme. Le parasitisme, plus particulièrement, entraîne une diminution du gain moyen quotidien chez les agneaux. De plus, la productivité des animaux matures peut également en être affectée. Bien que les infestations puissent être traitées par l’utilisation d’anthelminthiques, on observe des cas de résistance des parasites aux traitements. Concernés par cette problématique, les intervenants et les producteurs favorisent une approche de mesures préventives et des traitements naturels pour diminuer la présence de parasites internes, en vue de la réduire à des niveaux n’ayant plus d’impact négatif sur l’hôte. Certains aliments présentent des concentrations variables en tanins naturels et ont démontré une efficacité pour diminuer la charge parasitaire. Dans la présente revue de littérature, on abordera l’utilisation des tanins naturels dans l’alimentation des moutons en tant que traitement. On verra aussi, succinctement, en plus de la description des effets des tanins sur les parasites, les plantes et sous-produits contenant des quantités intéressantes de tanins. Ce travail pourra servir de base pour de futurs projets en production ovine québécoise. ... lire la suite >>
    1 à 10 sur 154