Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
641 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)

Nouveau

15 octobre 2021
Rapport final d'un projet sur la biologie et la reproduction de la légionnaire uniponctuée élevée à différentes températures en conditions de laboratoire et en milieu naturel. Le projet visait également à évaluer l'attractivité des phéromones utilisées pour le dépistage de l'insecte. Ce projet a été réalisé par le CÉROM en collaboration avec l'université Laval, en vertu du volet 4 du programme Prime-Vert 2013-2018 et il a bénéficié d’une aide financière du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) par l’entremise de la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture 2011-2021. Ce projet a également reçu le soutien de Mitacs dans le cadre du programme Mitacs Accélération et a permis de financer une partie de la Maîtrise de Sandrine Lemaire-Hamel. Lire la suite
Cultures ornementales en serre, Avertissement No 9, 14 octobre 2021

Nouveau

14 octobre 2021
État de la situation des cultures de poinsettias en serre : présence modérée d’aleurodes du tabac et de tétranyques de Lewis affectant certains cultivars.     ALEURODE DU TABAC (BEMISIA TABACI)   Dans les cultures de poinsettias, les populations d’aleurodes sont encore bien contrôlées selon nos collaborateurs. La lutte conventionnelle, la lutte biologique et la lutte intégrée ont donné de bons résultats jusqu’à maintenant, dans les entreprises visitées.   Rappel Il est possible de vérifier si le contrôle de Bemisia tabaci est efficace et prometteur pour la fin de la culture du poinsettia, et ce, en utilisant une méthode développée par Graeme Murphy et publiée par Sarah Jandricic, du ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario (MAAARO) :   Vérifier 15 à 20 plants par table, sur au moins 50 % des tables des serres. Noter la présence ou l’absence d’adultes, de larves ou de pupes de Bemisia tabaci en observant le dessous des feuilles, en soulevant les pots au-dessus des yeux. Additionner le nombre de plants infestés (présence de Bemisia tabaci), diviser par le nombre total de plants dépistés et multiplier par 100 pour obtenir un pourcentage. À cette période de la production (1er octobre), si le taux de plants infestés est de plus de 20 %, la lutte biologique en place ne suffirait pas à assurer un contrôle suffisant jusqu’à la fin de la saison. On pourrait alors envisager une intervention avec des insecticides. Si le taux de 20 % est atteint en novembre, on propose de maintenir la lutte biologique jusqu’à la fin de la production, mais un traitement insecticide pourra être envisagé en prévision de la vente.   Forte population d'aleurodes du tabac (Bemisia tabaci) dans le poinsettia Photo: IQDHO En lutte conventionnelle, il est aussi important de faire un suivi des populations pour vérifier l’efficacité des traitements et la nécessité d’intervenir. L’emploi Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 19, 16 septembre 2021
16 septembre 2021
Températures de saison et précipitations généralement significatives. Carotte, céleri-branche et céleri-rave en récolte. Peu de captures de mouches de la carotte. Interventions contre les punaises; autres insectes généralement tolérables. Tache cercosporéenne en augmentation dans la carotte. Maladies foliaires stables dans le céleri; davantage de maladies de sol. Symptômes de carence stables. Cultures de couverture. DERNIER AVERTISSEMENT et remerciements aux collaborateurs.   RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Pendant la période du 8 au 14 septembre, les températures de jour ont généralement été dans les normales saisonnières, ou légèrement au-dessus. Les températures de nuit ont été généralement au-dessus des normales, mais la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent ont connu quelques nuits plus froides. Les précipitations ont été abondantes, sauf dans certains secteurs de la Montérégie (voir la carte de précipitations). Les températures de jour comme de nuit devraient être encore légèrement au-dessus des normales la prochaine semaine.     AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Carottes Les récoltes se poursuivent dans toutes les régions. Dans Lanaudière, les récentes pluies n’ont pas pu compenser l’insuffisance en eau dans certains secteurs où le feuillage a séché. Céleri (Montérégie-Ouest seulement) Les récoltes se poursuivent dans le céleri-branche et le céleri-rave.   INSECTES Mouche de la carotte On rapporte de rares captures en Montérégie-Ouest. Les seuils d’intervention n’ayant pas été atteints, aucun traitement n’a été effectué. Aucune capture n’a été rapportée durant la dernière semaine, dans les autres régions. Pour plus de détails sur la biologie et la stratégie d’intervention contre la mouche de la carotte, consultez les pages 2 et 3 de l’avertissement N° 14 du 11 août 2005. Autres insectes dans la carotte On ne rapporte aucune activité notable d’autres ravageurs dans la carotte. Insectes dans Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 18, 9 septembre 2021
09 septembre 2021
Diminution des températures et précipitations variables, mais significatives. Carottes en récolte. Céleri-branche et céleri-rave en récolte. Peu de captures de la mouche de la carotte. Interventions contre les punaises et tétranyques; autres insectes tolérables. Tache cercosporéenne en augmentation dans la carotte. Maladies foliaires et de sol dans le céleri. Premier cas de tache septorienne. Augmentation de la carence en calcium. Cultures de couverture.   RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Pendant la période du 1er au 7 septembre, les températures de jour comme de nuit ont été généralement dans les normales saisonnières ou légèrement au-dessus, mis à part le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie qui ont connu 3 et 4 jours sous les normales de saison. Toutes les régions ont connu un ou des épisodes de précipitations significatives, mais le nombre de jours et les quantités reçues varient d'une région à l'autre (voir la carte des précipitations).   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Carottes Les récentes précipitations ont favorisé l’apparition de nouveaux feuillages dans la plupart des régions. Dans Lanaudière, l’insuffisance en eau a été constante, et le volume foliaire est toutefois encore limité. La venue de nouvelles feuilles tarde, mais les racines ont une belle longueur dans l’ensemble des champs. Céleri (Montérégie-Ouest seulement) Les récoltes se poursuivent dans le céleri-branche et le céleri-rave.   INSECTES Mouche de la carotte On rapporte très peu de captures en Montérégie-Ouest, souvent aucune dans plusieurs champs. Les seuils d’intervention n’ayant pas été atteints, aucun traitement n’a été effectué. La seule autre capture a été rapportée dans la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (Bonaventure). Pour plus de détails sur la biologie et la stratégie d’intervention contre la mouche de la carotte, consultez les pages 2 et 3 de l’avertissement N° 14 du 11 août 2005. Autres insectes dans la carotte On ne rapporte Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 17, 2 septembre 2021
02 septembre 2021
Diminution des températures et précipitations variables, mais significatives. Carottes en récolte. Céleri-branche et céleri-rave en récolte. Mouche de la carotte en Montérégie-Ouest. Interventions contre les punaises et tétranyques; autres insectes tolérables. Tache cercosporéenne en augmentation dans la carotte. Maladies foliaires et de sol dans le céleri. Augmentation de la carence en calcium dans le céleri.   RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Après une période particulièrement chaude, la période du 25 au 31 août a été marquée par un refroidissement survenu, selon les régions, le 26 ou 27 août. La majorité des régions ont tout de même connu 3 ou 4 jours au-dessus des normales, à l'exception de la Montérégie qui a connu 5 jours sous les normales. Les nuits sont restées généralement au-dessus des normales, à l'exception des régions de la Montérégie et de la Capitale-Nationale et du Bas-Saint-Laurent. Dans cette dernière région, les températures atteintes pourraient ralentir l'activité des insectes.  Bien que certaines régions aient connu des précipitations dès le début de la période, certaines autres régions ont dû attendre le 28 ou 29 août pour recevoir les premières précipitations significatives, et certaines autres régions comme les Laurentides et le Saguenay–Lac-Saint-Jean les attendent encore (voir la carte des précipitations). Le temps plus sec a contribué à ralentir le développement de certaines maladies. Le manque d’eau se fait sentir par endroits, notamment dans Lanaudière où un ralentissement de croissance et du flétrissement sont observés dans la carotte.     AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Carottes En Montérégie-Ouest, le volume foliaire augmente, et l’espace entre les rangs des derniers semis diminue. Dans toutes les régions, des récoltes sont en cours. Avec les récentes précipitations autour de la région de la Capitale-Nationale, le développement est généralement meilleur, mais l’humidité du sol n’est Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 16, 26 août 2021
26 août 2021
Des températures chaudes et de rares précipitations. Carottes en récolte. Céleri-branche et céleri-rave en récolte. Captures de la mouche de la carotte. Interventions contre les punaises; autres insectes tolérables. Tache cercosporéenne en augmentation dans la carotte. Maladies foliaires et de sol dans le céleri. Céleris-raves fendus.   RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS La période du 18 au 24 août a été particulièrement chaude pour tout le Québec, avec des températures de jour et de nuit au-dessus des normales pendant toute la période. Seule la région du Bas-Saint-Laurent a connu quelques nuits froides. Les précipitations ont été très faibles ou même absentes pour plusieurs régions (voir la carte des précipitations), mais quelques orages ont apporté de fortes précipitations le 24 août. L'irrigation se poursuit là où c'est possible. On rapporte une croissance ralentie par endroits, qui est due à un manque d'eau. Un sol durci est aussi rapporté.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Carottes En Montérégie-Ouest, les derniers semis sont au stade « 4-5 feuilles », alors que dans Lanaudière, ils sont à 7 feuilles. Dans toutes les régions, la culture continue d’être affectée par le manque d’eau, et les irrigations sont fréquentes lorsque c’est possible. Dans les sols sablonneux de Lanaudière, on note un affaissement du feuillage à partir de l’heure du midi. En Chaudière-Appalaches et dans la Capitale-Nationale, on note un ralentissement de la croissance et un dépérissement des plants dans les cas où l’irrigation est insuffisante. En Montérégie-Ouest, l’offre est abondante et les rendements élevés. La récolte est ralentie par un manque de main-d’œuvre à l’emballage.  Céleri (Montérégie-Ouest seulement) Les récoltes se poursuivent dans le céleri-branche et le céleri-rave.   INSECTES Charançon de la carotte En Montérégie-Ouest, quelques interventions ont été effectuées dans les champs à risque pour la deuxième génération de charançons. Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 15, 19 août 2021
19 août 2021
Températures chaudes et précipitations souvent faibles, mais hétérogènes dans plusieurs régions. Carottes en récolte. Céleri-branche et céleri-rave en récolte. Captures de la mouche de la carotte. Interventions contre les punaises, autres insectes tolérables. Tache cercosporéenne en augmentation dans la carotte. Maladies foliaires et de sol dans le céleri.    RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE et RISQUES ASSOCIÉS Pour la période du 11 au 17 août, les températures de jour ont été généralement au-dessus des normales saisonnières, surtout en début et en fin de période. Les températures de nuit ont suivi la même tendance, mais certaines régions ont connu des nuits fraîches, bien au-dessous des normales saisonnières. Les précipitations ont été variables d'une région à l'autre (voir la carte des précipitations), des orages sont rapportés par endroits et certaines régions, comme la Montérégie, ont reçu très peu de précipitations. L'irrigation a été de mise dans plusieurs régions en raison du manque d'eau, mais aussi des besoins élevés des cultures.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Carottes Les semis sont maintenant terminés. En Montérégie-Ouest et dans Lanaudière, les derniers semis sont au stade 4-5 feuilles. Dans toutes les régions, la culture est affectée par le manque d’eau. Les irrigations sont nécessaires voire essentielles pour assurer la croissance et un calibre convenable, principalement dans Lanaudière, en Chaudière-Appalaches et dans la Capitale-Nationale. Céleri (Montérégie-Ouest seulement) Les plantations sont terminées et les récoltes se poursuivent dans le céleri-branche. Les racines de céleri-rave atteignent de 15 à 20 cm et les récoltes débutent.   INSECTES Charançon de la carotte En Montérégie-Ouest, aucune capture n’a été faite durant les dernières semaines précédant le retrait des pièges. Cependant, les risques de ponte des adultes d’une deuxième génération sont à surveiller dans les champs où la première génération était active à la mi-juin. Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 14, 12 août 2021
12 août 2021
Températures chaudes et précipitations faibles, sauf pour quelques régions. Carottes en récolte. Céleri-branche en récolte, céleri-rave volumineux. Captures de la mouche de la carotte. Interventions contre les punaises. Pucerons dans le céleri. Tache cercosporéenne en augmentation. Présence occasionnelle de quelques maladies : pourriture blanche, anthracnose.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE et RISQUES ASSOCIÉS Après une période froide, le Québec a vécu, du 4 au 10 août, une période chaude avec des températures de jour généralement au-dessus des normales pour toutes les régions. Mis à part en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent, les températures de nuit ont été au-dessus des normales pendant 4 à 7 nuits, selon les régions. Les précipitations ont été généralement très faibles, à l'exception des Laurentides, de quelques endroits en Montérégie et en Outaouais qui ont connu des épisodes de pluie plus importants (voir la carte des précipitations). Les conditions survenues au cours de la période ont ralenti la croissance des cultures par endroits en raison du manque d'eau, du flétrissement et même de la sénescence ayant été rapportés. L'irrigation est devenue nécessaire là où c'est possible et améliore grandement le développement des cultures.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Carottes Que ce soit en Montérégie-Ouest ou dans Lanaudière, les tout derniers semis de la province sont au stade 2 feuilles. Dans toutes les régions, les derniers semis sont parfois affectés par le manque d’eau, principalement dans les sols sablonneux de Lanaudière. Les irrigations ont souvent été nécessaires dans plusieurs régions, mais l’apport en eau est parfois insuffisant dans quelques champs. On note dans ces cas un manque de calibre à la récolte, un ralentissement de la croissance et parfois une accélération de la sénescence.  Céleri (Montérégie-Ouest seulement) On effectue encore des plantations tout en poursuivant les récoltes de céleri-branche. Les racines de céleri-rave Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 13, 5 août 2021
05 août 2021
Températures fraiches et précipitations faibles, sauf pour quelques régions. Carottes en récolte. Céleri-branche en récolte et céleri-rave en formation de sa rave. Charançon encore présent dans la carotte et le céleri, en Montérégie-Ouest. Installation des pièges pour mouche de la carotte. Peu d’interventions contre punaises et pucerons dans le céleri. Tache cercosporéenne en augmentation et quelques cas de jaunisse dans la carotte. Quelques cas de cercosporose dans le céleri.   RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS La période du 28 juillet au 3 août a été marquée par des températures fraîches, en général sous les normales, le jour comme la nuit, dans l’ensemble du Québec. Les précipitations y ont été faibles pour la majorité des régions, sauf pour le Bas-Saint-Laurent et l’Estrie où les précipitations ont atteint 15 mm de pluie par endroits (voir la carte des précipitations). La croissance de certaines cultures a été ralentie par le manque d’eau ou le temps frais, mais le temps sec a aussi ralenti le développement de certaines maladies.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Carottes On retrouve encore en Montérégie-Ouest de rares champs au stade cotylédon. La majorité des derniers semis sont toutefois au stade « 2 feuilles », tout comme dans Lanaudière. Les récoltes se poursuivent, et la récolte en cello est de bonne qualité. Dans Lanaudière, la croissance est parfois ralentie dans les sols où l'on constate un manque d’eau. Dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches, les pluies abondantes des dernières semaines ont provoqué, dans certains champs, un durcissement du sol en surface, alors que le sol est humide en profondeur. De plus, des applications fertilisantes ont été parfois nécessaires pour pallier le lessivage des engrais. Céleri (Montérégie-Ouest seulement) Les récoltes de céleri-branche se poursuivent, et les racines de céleri-rave prennent du volume.    INSECTES Charançon de la carotte En Montérégie-Ouest, on Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 12, 29 juillet 2021
29 juillet 2021
Températures près des normales ou inférieures; précipitations abondantes dans plusieurs régions. Conditions généralement favorables aux maladies. Encore des plantations. Les récoltes se poursuivent et sont de bonne qualité en général. Faible activité des punaises; augmentation des pucerons; altises et vers gris variables. Les maladies de sol et foliaires sont en augmentation en Montérégie-Ouest.    RÉSUMÉ MÉTÉOROLOGIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS La période du 21 au 27 juillet a été caractérisée par des températures généralement autour des normales le jour, et sous les normales la nuit, avec quelques variations selon les régions. Les précipitations ont été plus abondantes et plusieurs régions ont connu un jour de pluie de plus de 20 mm, à l'exception des régions de l'Abitibi, du Bas-Saint-Laurent et de la Montérégie (voir la carte des précipitations). L'irrigation s'est d'ailleurs poursuivie dans cette dernière région. Un excès d'humidité est signalé par endroits dans les zones moins bien drainées.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Les plantations et les récoltes se poursuivent dans toutes les régions. Le développement est bon, mais les récoltes progressent lentement pour certains types de laitue. Quelques champs en Montérégie-Ouest ont cependant été endommagés par les fortes pluies de la dernière semaine.   INSECTES Punaises En Montérégie-Ouest, la pression des punaises ternes est en diminution et quelques traitements seulement ont été nécessaires. Dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches, les dommages sont tolérables sans aucun traitement. Les seuils d’intervention recommandés sont présentés dans l’avertissement N° 4 du 4 juin 2020.  Pucerons Les populations de pucerons continuent d’augmenter dans toutes les régions. En Montérégie-Ouest, plusieurs traitements ont été effectués pour les contrôler puisqu’on y retrouve souvent le puceron de la laitue (Nasonovia ribisnigri). En Chaudière-Appalaches et Lire la suite
1 à 10 sur 641

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.