Ajouté à Mes favoris.

    Chargement en cours

    Le nettoyage de la tubulure : une priorité

    Le réseau de collecte est un milieu idéal pour la prolifération des micro-organismes. Pour se multiplier, se protéger et se nourrir, les micro-organismes déposent sur la paroi des tubes un biofilm constitué majoritairement de sucres transformés appelée glycocalyx.
    Ouvrir le document

    Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
    Auteur(s) : André Boucher, conseiller acéricole
    Date de publication : 02 décembre 2002

    Annonces