Ajouté à Mes favoris.

    Chargement en cours

    Développement d’une technique d’inoculation microbienne du système de collecte de la sève en érablière visant la stabilité de la qualité et des propriétés du sirop d’érable

     Télécharger le document original
    Ce projet avait pour but d’étudier des traitements d’inoculation du système de collecte de la sève d’érable par des bactéries isolées de cet écosystème. Les résultats ont permis de démontrer que certaines souches bactériennes se sont implantées suite à leur inoculation et que les principales caractéristiques physico-chimiques et sensorielles de la sève et du sirop ont été préservées, voire même rehaussées. C’est le cas notamment de la souche B1 (Pseudomonas sp. 201-1B) qui semble s’être intégrée de façon privilégiée dans la tubulure servant à la collecte de la sève suite à son inoculation. Suite à son implantation, cette souche n’a pas occasionné de dégradation des paramètres physico-chimiques et sensoriels de la sève et du sirop. Ainsi, la souche B1 n’a eu dans la plupart des cas, aucun effet défavorable sur les propriétés de ces produits (pH, sucres invertis, couleur) et n’a pas eu d’effet néfaste sur le volume de sève récoltée. La saveur des sirops obtenus suite à l’inoculation de cette souche a même parfois été jugée supérieure à celle des sirops des autres traitements et contrôles. La souche B2 (Janthinobacterium lividum 100-P12-9) a aussi montré un potentiel intéressant toutefois dans une moindre mesure que la souche B1. Ces résultats serviront de base à des travaux d’optimisation et de validation à plus grande échelle et dans diverses conditions de récolte avant que ce traitement soit proposé comme moyen de contrôle de la qualité associée à la variabilité du microbiote de la sève d’érable.
     

    Organisation : Centre ACER
    Auteur(s) : Luc Lagacé
    Date de publication : 23 février 2018

    Annonces