Chargement en cours

    Precision placement of separated dairy sludge improves early phosphorus nutrition and growth in corn (zea mays l.)

     Télécharger le document original
    Pour réduire au minimum les rejets environnementaux d’éléments nutritifs provenant des déjections animales, il est essentiel de faire en sorte que les plantes cultivées utilisent efficacement ces éléments nutritifs. Au moyen d’essais de plein champ, nous avons étudié la possibilité de remplacer l’application en bandes latérales de P d’origine minérale par une application localisée de boues riches en P (6,2 % à 11,0 % de la matière sèche) issues de la décantation du lisier de vaches laitières.
    Cette technique pourrait éliminer la nécessité d’appliquer des engrais chimiques pour améliorer le bilan nutritif des cultures. De plus, puisque seule la fraction boues est utilisée, moins d’énergie est requise pour le transport et l’injection, et on réduit les pertes par ruissellement ou par volatilisation (libération d’ammoniac) ainsi que les nuisances olfactives liées à l’injection. 
    Article scientifique complet publié dans le Journal of Environmental Quality (2012) 41, 582-591.

    Auteur(s) : Bittman S., Liu A., Hunt D.E., Forge T.A., Kowalenko C.G., Chantigny M.H. et Buckley K.E.
    Date de publication : 01 janvier 2012

    Annonces