Chargement en cours

    Impacts prévisibles et imprévisibles des plantes transgéniques résistantes aux ravageurs

     Télécharger le document original
    Les cultures génétiquement modifiées (GM) exprimant des facteurs de résistance aux insectes et des facteurs de tolérance aux herbicides ne devraient pas avoir d’effets secondaires inopinés, comme par exemple nuire aux insectes bénéfiques, soit des ennemis naturels de ravageurs ou des pollinisateurs des plantes à fleurs. Elles ne devraient pas d’ailleurs favoriser la prolifération de ravageurs insensibles à la résistance OGM, qui vise essentiellement des ravageurs primaires parmi les lépidoptères et les coléoptères, des insectes broyeurs. Ce travail rapporte les résultats d’une méta-analyse sur les effets inattendus et, à priori, peu prévisibles des plantes transgéniques, notamment le maïs GM vu son importance en agriculture au Québec, ailleurs au Canada et dans le monde. 

    Les résultats de cette méta-analyse sont aussi présentés sur le site http://www.ogm.gouv.qc.ca/ dans la section Environnement/ risques potentiels/ toxicité sur les insectes.
    Organisation : Université Laval
    Auteur(s) : Conrad Cloutier , Simon Boudreault , Dominique Michaud
    Date de publication : 01 novembre 2012
    Annonces