Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Cultures maraîchères en serre, Avertissement No 5, 15 mai 2020

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Cultures maraîchères en serre

État de la situation. En raison du climat particulièrement froid et du manque de chauffage, on rapporte des cas isolés de mildiou dans le basilic, une augmentation des cas de Botrytis de tige et de microfendillement (russeting). Ces conditions défavorables à la transpiration causent également l’apparition de désordres comme les points dorés (gold specks) dans la tomate rose et des feuilles en cuillère (ou en béret) dans le concombre.


Mildiou du basilic
Nos collaborateurs rapportent des cas isolés de mildiou (Peronospora belbahrii) dans le basilic.
 
Image Agri-Réseau

 

Évidemment, une variété sensible et exposée à une température de nuit trop fraîche risque d’être affectée en premier. C’est la raison pour laquelle il faut chauffer davantage pour déshumidifier, particulièrement avant la levée du soleil pour limiter les risques de condensation ou de point de rosée sur les plants.

Quelques articles font état de l’efficacité de certains biofongicides pour le mildiou du basilic ou d'autres espèces de mildiou : 1) Efficacy of Organic Fungicides for Vegetable Deseases (Cornell Cooperative Extension, avril 2017); 2) IR4 Project - Hornamental Horticulture Program - Mildew Efficacy Report (Rutgers University, 2010); 3) Évaluation de biofongicides utilisés contre le mildiou du basilic en serre (IQDHO)Pour plus d’information, veuillez vous référer au bulletin d’information Mildiou du basilic en serre.


Botrytis (moisissure grise) de tige
Même si déshumidifier s’avère plus difficile, il faut permettre à l’air de bien circuler autour des plants et ne pas laisser de moignons de feuilles. L’effeuillage au couteau au ras de la tige est de mise. Encore mieux, on peut appliquer immédiatement un biofongicide en micropulvérisation sur la plaie fraîchement ouverte. Il faut éviter les retards d’effeuillage. S'il y a trop de feuilles dans le bas des plants, cela empêchera l’assèchement des tiges. Il faut dégager en général de 2 à 3 grappes idéalement. Aussi, lors du rabaissage, évitez de descendre les plantes trop bas. Lorsqu’on descend les plantes trop bas sans avoir effeuillé adéquatement au préalable, on crée un amas de feuilles; les tiges sont empilées les unes sur les autres. On effeuille toujours avant de descendre les plants et l'on ne descend pas trop brusquement.

Consultez la fiche technique Moisissure grise sur tomate
Pour plus d’information, consultez la fiche technique Gestion de l’humidité en serre et désordres associés


Microfendillement de la tomate (russeting)
 
Image Agri-Réseau

Liette Lambert, agronome (MAPAQ)
 


Certains facteurs sont très favorables au microfendillement comme les contrastes importants de température jour-nuit (condensation, appel d’eau vers les fruits lors de pré-nuit), forte alternance de soleil et de nuages, les irrigations excessives ou en dents-de-scie lorsque les plantes sont peu actives.  En climat très humide avec une transpiration quasi inactive, c’est le phénomène de la pression racinaire qui amène de l’eau subitement vers les fruits. Puisque l’élasticité de la cuticule des fruits a ses limites, tout ce qui contribue à créer une pression dans ou vers les fruits peut occasionner du fendillement. Des fruits plus exposés au soleil sont également plus susceptibles, car la chaleur augmente la pression interne du fruit.

Dans bien des cas, dans un but de déshumidification louable, des producteurs vont ouvrir les côtés des serres ou ventiler les toits de façon automatique, sans égard à la température. Lorsqu’on ouvre trop grand ou trop subitement, on favorise l’entrée d’air froid qui tombe sur la tête des plants. La plante arrête de transpirer automatiquement. C’est ce qu'on appelle de la ventilation froide. On peut voir des symptômes sur les feuilles, environ la troisième feuille à partir du haut. Quand ça arrive et qu’en plus, on commence à arroser en pensant qu’on déshumidifie, on favorise les conditions qui mènent au microfendillement.

Quoi qu’il en soit, tout ce qui favorise une montée d’eau irrégulière ou excessive (forte pression racinaire) dans le plant augmente les risques de microfendillement.

Évitez d’arroser trop tôt le matin, car la plante doit d’abord transpirer, sinon la pression racinaire fera son oeuvre. Évitez les yoyos autant que possible, tant au niveau des arrosages que des salinités et maintenez un système racinaire en santé. La technique des « pré-nuit »1  est à éviter pour quelque temps.

Pour plus d’information, consultez Ephytia-Tomate-microfissures.

1.  Pré-nuit (tiré du guide de culture Production de la tomate de serre au Québec) : s’applique à la période qui débute 60 à 90 minutes avant le coucher du soleil et qui se termine un peu après le début de la nuit. La descente de la température de l’air doit être très rapide (4 °C/heure). La T° pré-nuit devrait être entre 14-16 °C, selon la T° jour qui précédait. La T° pré-nuit peut être maintenue pendant environ une heure, et par la suite, la température de l’air est remontée progressivement (1 °C/heure). Pour la seconde partie de la nuit, la T° nuit peut être de 18-19 °C, afin de ne pas pénaliser la T°24h.


Points dorés (gold specks)
Image Agri-Réseau

 

Liette Lambert, agronome, MAPAQ


Ce désordre est particulièrement présent sur les variétés de tomates roses. Aussi appelés « gold specks » en anglais, les points dorés sont des cristaux d’oxalate de calcium qui se sont formés par une migration importante du calcium dans le fruit.

Comme action immédiate, il peut être souhaitable de réduire temporairement les apports en calcium, surtout si les plants sont très végétatifs et plus susceptibles à ce désordre. Pour limiter les apports excessifs de calcium vers les fruits, réduisez légèrement la salinité (CE: conductivité électrique) ou baissez le calcium dans la recette d’engrais, tout en maintenant la CE.

Pour plus d’information, consultez Ephytia- points dorés


Feuilles en cuillère (ou en béret)
Image Agri-Réseau
Alain Cécyre, agronome (Plant Products)


Il faut se rappeler que le calcium est un élément minéral mobile. Son mouvement dans la plante jusqu’à la tête dépend du flot de transpiration. Il s'agit d'une carence en calcium, le plus souvent induite par le manque de transpiration des plants, en raison d'un climat trop humide.

Le calcium ne s’est pas rendu aux jeunes tissus en croissance. Étant donné que la transpiration est le mécanisme de migration du calcium dans le plant, tout ce qui l’en empêche, comme l’excès d’humidité, conduit à des feuilles en cuillère. Le manque de calcium à la marge des feuilles réduit l’expansion de la surface foliaire et donne l’aspect d’une cuillère.

Il vous faut donc ventiler et chauffer pour déshumidifier, particulièrement avant le lever du soleil.

D’autres facteurs sont également en cause, comme un substrat trop humide, une salinité élevée et/ou des problèmes racinaires, trop de potassium ou d’ammonium (antagonistes au calcium).

 

Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des risques associés à l’utilisation des pesticides.

 

Cet avertissement a été rédigé par Liette Lambert, agronome (MAPAQ), avec la collaboration de Régis Larouche, agronome (consultant). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter l'avertisseure du réseau Cultures maraîchères en serre ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d’en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Cultures maraîchères en serre
Date de publication : 15 mai 2020
Infolettre Horticulture ornementale - serre

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.