Chargement en cours

    UN VIEUX PROBLÈME CHEZ LE FRAISIER !

    UN VIEUX PROBLÈME CHEZ LE FRAISIER !  Télécharger le document original
    Révélés par une analyse, des résidus de 60 ppm de Glyphosate ont été détectés dans un échantillon de paille non utilisée.  Il existe une formulation de Glyphosate destinée aux céréales pour aider à leur mûrissement. Sans s’y méfier, il arrivait que cette paille était appliquée sur les rangs d’une production de fraisiers l’automne précédent.  Des fraisiers ont été examinés en mai dernier, faisaient suite à une longue série d’échantillons reçus au laboratoire, pendant plusieurs années, pour les mêmes dommages. Les jeunes feuilles du cœur du plant restaient petites, jaunâtres ou blanchâtres, difformes et les boutons floraux n’émergeaient que difficilement. Ces symptômes persistaient sur les plants et ne s’atténuaient que partiellement durant la saison, prédisposant même ces plants à d’autres problèmes d’ordre secondaire. Ce résultat nous démontre qu’en hiver une quantité suffisante de l’herbicide peut être transmise au feuillage dormant des fraisiers. Pour plus d’information consulter le document suivant (159 Ko). La photo illustrant cette actualité a été prise par Chantal Malenfant, MAPAQ.   Gérard Gilbert, agronome-phytopathologiste, Danielle Bernier, agronome-malherbologiste, avec la collaboration de Christian Lacroix, agronome
    Organisation : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection, MAPAQ
    Auteur(s) : 20 novembre 2006
    Date de publication : 10 janvier 2007
    Annonces