Chargement en cours

    Les maladies racinaires de la fraise et de la framboise: Diagnostic

     Télécharger le document original
    Croire que la détérioration du système racinaire est uniquement sous la responsabilité d’organismes pathogènes du sol est faire fausse route. Bon nombre de facteurs non parasitaires reliés aux pratiques culturales ou aux conditions climatiques peuvent contribuer à une dégradation des racines. Ces mêmes facteurs abiotiques, lorsqu’ils sont défavorables à la plante, créent un environnement propice pour le développement des maladies parasitaires. Il ne faut donc pas les négliger!

    Organisation : MAPAQ
    Auteur(s) : Michel lacroix, agronome-phytopathologiste
    Date de publication : 12 juin 2003

    Annonces