Chargement en cours

    LA ROUILLE-BALAI DE SORCIÈRE (PUCCINIASTRUM GOEPPERTIANUM) ET LA ROUILLE DE LA PRUCHE (NAOHIDEMYCES VACCINII) CHEZ LE BLEUETIER

     Télécharger le document original
    Il existe deux types de rouille que l’on peut retrouver chez le bleuet du Québec : la rouille-balai de sorcière causée par le champignon Pucciniastrum goeppertianum et la rouille de la pruche impliquant le champignon Naohidemyces vaccinii. Ce texte aborde les principales caractéristiques des deux maladies pour éventuellement faciliter leur identification.  

    Organisation : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection, MAPAQ
    Auteur(s) : Cindy Dallaire, agronome-phytopathologiste
    Date de publication : 07 janvier 2008

    Annonces