Ajouté à Mes favoris.

    Chargement en cours

    Présence du virus Tomato ringspot virus (ToRSV) chez le bleuetier en corymbe, que faut-il en penser ?

    Présence du virus Tomato ringspot virus (ToRSV) chez le bleuetier en corymbe, que faut-il en penser ?  Télécharger le document original
    Des observations réalisées au cours des dernières années dans les bleuetières du Québec, par les intervenants du secteur de la phytoprotection des petits fruits, indiqueraient une progression des dommages pouvant être associés au ToRSV. Ce virus appartient à un groupe de virus appelé les népovirus (nématodes/ polyédriques/virus); ils ont la caractéristique d’être transmis par deux genres de nématodes pathogènes du sol, le Longidorus, mais surtout le Xiphinema, voir le document joint (397 ko).


    Organisation : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection, MAPAQ
    Auteur(s) : Gérard Gilbert, agronome-phytopathologiste
    Date de publication : 05 juillet 2011

    Annonces