Chargement en cours

    Du poivron au calcium, c'est bien meilleur

     Télécharger le document original
    Un été chaud et sec est très favorable à la pourriture apicale ou carence en calcium dans le poivron. Dans certaines variétés, les pertes peuvent atteindre les 50%.    Pour prévenir ce type de dégât on discute de l’efficacité des modes d’apports en calcium (pulvérisation foliaire vs goutte-à-goutte) et des périodes critiques d’apports.

    Organisation : MAPAQ
    Auteur(s) : Christine Villeneuve, agr.
    Date de publication : 18 octobre 2004

    Annonces