Chargement en cours

    Le diagnostic de l’état des sols

     Télécharger le document original
    Au Québec, il pleut beaucoup.  La saison 2008 nous l’a confirmé.  Toute cette eau qui tombe se traduit par un bilan hydrique souvent positif du territoire agricole.  Ces apports d’eau jumelés à un égouttement souterrain et de surface souvent déficient, créent des périodes de surplus d’eau dans les sols. En production maraîchère, on ne peut tolérer ces excès d’eau très longtemps. De plus, ces conditions défavorables au développement des cultures entraînent des risques de compaction, réduisent l’efficacité des fertilisants, augmentent l’incidence des maladies et donc diminuent les rendements.

    Organisation : Les journées horticoles 2008
    Auteur(s) : Myriam Gagnon, agronome, Dura-club inc.
    Date de publication : 28 janvier 2009

    Annonces