Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

FICHE SYNTHÈSE - Évaluation de la performance de différents outils de pulvérisation pour contrôler le tarsonème du fraisier (Phytonemus pallidus).

 Télécharger le document original
Le tarsonème du fraisier est un acarien qui se nourrit sur les nouvelles feuilles non déployées au cœur des fraisiers. Sa salive toxique cause le nanisme des plants, le dessèchement des fleurs et des fruits petits, secs et difformes. L'endosulfan était le produit le plus utilisé au Québec pour contrôler cet acarien jusqu'à ce qu'il soit interdit en raison de ses impacts néfastes sur l'environnement et de sa toxicité élevée. L’Agrimek® (abamectine) actuellement homologué ne démontre pas toujours une efficacité optimale au champ dans les conditions dans lesquelles il est utilisé. Un des principaux problèmes se situe dans la difficulté d’atteindre le tarsonème, on privilégie à l’heure actuelle les traitements faits quand le feuillage est moins dense, soit après la rénovation et tôt au printemps. Le produit pourrait obtenir une meilleure pénétration au cœur des plants et donc une meilleure efficacité, s'il était appliqué avec plus de force et de vélocité, sous forme de grosses gouttelettes.  Le présent projet avait pour but de tester différentes buses pour appliquer l’Agrimek® afin de vérifier si l’adaptation de la méthode d’application permet de contrôler plus efficacement les populations de tarsonème. La sélection des buses a été réalisé en serre en 2018 parmi 11 buses à différent volume (1000, 2000 et 3000L/ha) à l’aide d’une méthode de marquage, soit le Suppress®, qui brûle uniquement le feuillage avec lequel il entre en contact. Suite à ces essais, 5 buses ont été sélectionnées et ont été testées en champ de fraises en rangs nattés avec un historique de problèmes de tarsonèmes du fraisier sur deux ans (2019 et 2021). En 2019, les conditions climatiques de la saison ont été peu propice à l’infestation du ravageur et il n’a pas été possible de tirer des conclusions claires sur l’efficacité des différentes buses. En 2021, nous avons observé certaines tendances mais, dû à la variabilité des résultats, il n’a pas été possible de tirer des conclusions claires sur l’efficacité des différentes buses. Seule la buse FL15VS aux deux volumes testés semble avoir montré une efficacité contre le tarsonème du fraisier.

Organisation : Carrefour industriel et expérimental de Lanaudière (CIEL) COLLABORATEURS
Auteur(s) : Mélanie Normandeau-Bonneau, biol. M.Sc., Roxane Pusnel, biol. M.Sc., Roger Reixach, M.Sc. et Pierre Lafontaine, agr. Ph.D
Date de publication : 21 juin 2022
Infolettre Petits fruits

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.