Chargement en cours

    Pour mieux comprendre la phytase et les acides aminés

     Télécharger le document original
    Avec les données que nous possédons aujourd’hui, il n’y a aucune raison, économique ou zootechnique, qui justifie de ne pas utiliser la phytase et les acides aminés dans les rations des porcs pour réduire les rejets de phosphore et d’azote.
    Organisation : Porc Québec
    Auteur(s) : Dan Bussières, Agronome, Shur-Gain
    Date de publication : 25 février 2002
    Annonces