Chargement en cours

    Évaluation technico-économique d’un système de séparation liquide-solide des déjections à la source dans un bâtiment porcin et les impacts sur l’environnement (1,06 Ko)

     Télécharger le document original
    Ce projet a permis de mettre en évidence l’efficacité du système de gratte-dalot en « V ». Ce système a permis, en moyenne, l’isolement de 91 % du phosphore, 66 % de l’azote total et plus de 95 % des métaux dans une fraction solide ayant 34 % de matière sèche correspondant à 40 % du volume total de rejet. Pour un cas particulier d’engraissement de 1 000 places, l’épandage de la fraction liquide requiert environ 4 à 5 fois moins de superficie de terres cultivables. Les coûts de construction supplémentaires, pour le cas d’un bâtiment d’engraissement et d’une fosse neuve, par rapport à un bâtiment conventionnel sont évalués à 38 $/place.porc mais, à moyen terme, l’optimisation du système de gratte-dalot en « V » permettra une réduction des coûts de manufacture.
    Organisation : CDPQ
    Auteur(s) : Dominique Hamel, CDPQ; Francis Pouliot, CDPQ; Réjean Leblanc, CDPQ; Stéphane Godbout, IRDA; Robert D. von Bernuth, Michigan State University; Jeff Hill, Michigan State University
    Date de publication : 14 septembre 2004
    Annonces