Chargement en cours

    Séparation des lisiers de porcs au bâtiment - Trois technologies à l'épreuve

     Télécharger le document original
    Il est possible d'isoler plus de 90 % du phosphore des lisiers de porc dans une phase solide ayant plus de 30 % de teneur en matière sèche. La séparation sous les lattes permettrait en outre de réduire les émissions d'ammoniac du bâtiment de près de 50 % comparativement à un système à vidange gravitaire. C'est ce que vient de démontrer de récents résultats de recherche.
    Organisation : Porc Québec, juin 2006
    Auteur(s) : Stéphane Godbout, IRDA; Marie-Josée Turgeon, CDPQ; Martin Belzile, IRDA; Collaborateurs: Francis Pouliot, CDPQ; Valérie Dufour, CDPQ et Stéphane P. Lemay, IRDA
    Date de publication : 28 novembre 2006
    Annonces