Chargement en cours

    Les sous-produits liquides de traitement des lisiers - Implications agronomiques et environnementales

     Télécharger le document original
    Un projet de recherche a évalué l'utilisation de sous-produits liquides obtenus par diverses techniques de séparation du lisier pour fertiliser une culture de fléole des prés. Par rapport à un lisier entier (non traité), les sous-produits liquides ont permis une réduction des pertes d'azote par volatilisation d'ammoniac, une hausse de rendement en foin et une augmentation du prélèvement de l'azote par la fléole. Ces sous-produits liquides ont réduit l'impact des épandages sur la qualité de l'air sans changer les risques de pollution de l'eau. Toutefois, la disponibilité accrue de l'azote des sous-produits liquides pourrait représenter un risque encore plus élevé que pour le lisier entier si les épandages se font en absence de culture en croissance.
    Organisation : Porc Québec, octobre 2004
    Auteur(s) : Martin H. Chantigny, Denis A. Angers, Philippe Rochette et Gilles Bélanger, Centre de R&D sur les sols et les grandes cultures, Agricultures et Agroalimentaire Canada, Ste-Foy; Denis Côté, IRDA; Daniel Massé, Centre de R&D sur le bovin laitier et le porc, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Sherbrooke
    Date de publication : 21 février 2005
    Annonces