Chargement en cours

    Le Canada se joint au gFARAD!

    Afin de protéger la santé du public canadien contre des effets adverses, des programmes fédéraux ont été mis sur pied pour détecter les résidus de médicaments et de produits chimiques dans les aliments d'origine animale. Pour réduire ces risques de résidus, les vétérinaires doivent être en mesure de donner de l’information juste sur l'élimination des médicaments ou des produits chimiques chez les animaux avant l'abattage. Grâce à l'appui financier du Fonds Canadien d'Adaptation et de Développement Rural (FCADR), de certaines associations de vétérinaires et de groupes de producteurs, le Canada se joint à un programme international d'utilisation de banque de données appelé gFARAD (Global Food Animal Residu Avoidance Databank).
    Ouvrir le document
    Organisation : gFARAD
    Auteur(s) : gFARAD
    Date de publication : 02 octobre 2002
    Annonces