Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Malherbologie, Alerte No 3, 7 août 2020

Réseau d'avertissements phytosanitaires Alerte - Malherbologie


AMARANTE TUBERCULÉE : UN PREMIER CAS EN CHAUDIÈRE-APPALACHES

Un foyer d’amarante tuberculée (AT) a été découvert dans la MRC de Lotbinière de la région de Chaudière-Appalaches. Il s’agit de la première mention de l’AT dans cette région, les autres cas ayant été répertoriés dans les Laurentides, le Centre-du-Québec et en Montérégie.

L’AT a été retrouvée dans un champ de soya, dans une entreprise laitière produisant principalement des grandes cultures. Cette fois, elle aurait été introduite dans la ferme par une batteuse usagée importée récemment des États-Unis. Le champ infesté est le premier à avoir été récolté avec cette machinerie. La population d’AT est beaucoup plus dense à l’endroit où la récolte a débuté, puis elle s’estompe dans le champ, par la suite.

Si vous, ou votre forfaitaire, avez fait l’acquisition d’une batteuse usagée provenant des États-Unis au cours des dernières années, il est fortement recommandé de dépister vos champs dès maintenant. De même, si vous avez fait l’acquisition d’une batteuse usagée cette année, il est très important de la nettoyer avant sa première utilisation. Toutefois, les graines d’AT mesurent moins de 1 mm, il est donc très difficile de toutes les éliminer lors du nettoyage d’une batteuse. C’est pourquoi, il est aussi fortement recommandé d’effectuer un dépistage, l’an prochain, dans le premier champ récolté.

Si vous suspectez la présence de l'amarante tuberculée dans un champ, vous pouvez vous inscrire au Plan d’intervention pour lutter contre l’amarante tuberculée au amarantetuberculee.ca et envoyer un échantillon au LEDP afin de confirmer son identification et procéder gratuitement à la détection de la résistance. Le plan offre un encadrement agronomique aux producteurs qui sont aux prises avec l’amarante tuberculée. Il offre aussi une compensation financière pour les différentes dépenses qu’engendre son contrôle lors de l’année de sa découverte.

Le tableau 1 présente le bilan, en date du 6 août 2020, des populations d’amarante tuberculée au Québec. Un total de 21 populations d’AT ont été répertoriées jusqu’à maintenant. Pour plus de détails, vous pouvez consulter le Bilan de l’amarante tuberculée au Québec qui présente le bilan de 2019.
 
Tableau 1 - Bilan sommaire des populations d'amarante tuberculée dans la province de Québec
Région administrative MRC Nombre de populations d'AT
Montérégie-Ouest Les Jardins-de-Napierville
Le Haut-Richelieu
2
7
Montérégie-Est Les Maskoutains 3
Centre-du-Québec Drummond 1
Laurentides Deux-Montagnes
Thérèse-de Blainville
Mirabel
3
1
3
Chaudière-Appalaches Lotbinière 1



Cette alerte a été rédigée par l’Équipe de malherbologie du Laboratoire d’expertise et de diagnostic en phytoprotection (LEDP) du MAPAQ. Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter l’équipe de malherbologie ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d’en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.mapaq

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Malherbologie
Date de publication : 07 août 2020
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.