Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Crucifères, Avertissement No 2, 13 mai 2021

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Crucifères
Plusieurs plantules de crucifères ont été affectées par le gel printanier. Une faible activité des altises est rapportée, mais elle risque de s'intensifier avec le réchauffement des températures. Aussi, les premiers œufs de la mouche du chou ont été observés dans les régions du sud-ouest du Québec.


Les épisodes de gel et le temps froid des dernières semaines ont causé des dommages aux crucifères déjà implantées. Cela s’exprime par des brûlures du feuillage, ce qui entraîne des retards de croissance. Heureusement, peu de mortalité a été observée jusqu'à maintenant. Des transplants dans les plateaux multicellules exposés à des températures froides et/ou à du gel ont aussi subi des dommages pendant la période d’endurcissement. Certains désordres physiologiques sont donc appréhendés au cours de leur croissance. Par ailleurs, le temps chaud et venteux, combiné aux faibles précipitations prévues dans les prochains jours, rendra l'irrigation nécessaire pour assurer la bonne reprise des transplants et la levée uniforme des semis.
 

symptômes gel transplant

Dommages sur les jeunes transplants de choux causés par les derniers épisodes de gel

Source : Club Profit-Eau-Sol



INSECTES RAVAGEURS

Quelques oeufs de la mouche du chou ont été observés dans le sud-ouest du Québec. Bien que faible pour le moment, la pression de ponte est variable selon, entre autres, la culture de crucifères, le type de sol et l’historique de la ferme. Nous vous rappelons que les méthodes de lutte chimique alternatives à l’usage du chlorpyrifos impliquent d’intervenir au semis ou à la plantation des crucifères. Consultez le Guide des bonnes pratiques visant une utilisation raisonnée du chlorpyrifos dans les crucifères pour en savoir davantage. Le choix des traitements phytosanitaires contre cet insecte permet souvent de faire d'une pierre deux coups en procurant un contrôle sur d'autres ravageurs tels que les altises et les chenilles défoliatrices.

Les premiers papillons de la piéride du chou ont été observés jusqu'à la hauteur de la Capitale-Nationale. Aussi, bien que peu actives, les altises ont été observées principalement dans le sud du Québec. Des dégâts (criblures sur le feuillage) ont également été rapportés. La hausse des températures attendue prochainement risque d'être favorable à ces ravageurs (altise des navets et altise des crucifères).

Finalement, l’installation des pièges de la cécidomyie du chou-fleur se poursuit dans les champs récemment implantés. Veillez à en faire de même pour surveiller l'émergence des premiers adultes.

 
Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des risques associés à l’utilisation des pesticides.



Cet avertissement a été rédigé par Isabel Lefebvre, M. Sc. (CIEL) et Mélissa Gagnon, agronome (MAPAQ), et révisé par Line Bilodeau, agronome (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseures du réseau Crucifères ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Crucifères
Date de publication : 13 mai 2021
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.