Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Cultures maraîchères en serre, Avertissement No 6, 30 juin 2021

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Cultures maraîchères en serre
Réseau des serres sentinelles : sommaire des observations de la dernière semaine et tendance par rapport à la semaine 24. Principaux ravageurs et maladies observés : puceron vert du pêcher et puceron rose du tabac, thrips, chrysomèle rayée du concombre, punaise Microtechnites bractatus, flétrissement bactérien, alternariose et chancre gommeux sur tige.


RÉSEAU DES SERRES SENTINELLES

Sommaire des observations
Le nombre de sites observés varie selon les cultures : tomate (8 sites), concombre (10 sites), poivrons (5 sites), aubergine (6 sites) et haricot (2 sites). Rappelons que le niveau de pression est déterminé grâce aux évaluations des conseillers, qui établissent un niveau d’infestation par plant ainsi que la répartition dans la serre. Voici les principaux faits saillants de la dernière semaine :

Tomate
Faible présence de thrips dans un des sites observés, avec une population stable et sous contrôle. Des cas de blanc (syn. oïdium) et de Botrytis ont été signalés avec niveau de pression faible. Le niveau de pression demeure moyen pour la moisissure olive et l’alternariose (syn. brûlure alternarienne).

Concombre
Le niveau de pression exercé par les thrips demeure élevé dans plusieurs sites, et la tendance demeure à la hausse (60 % des sites observés). La population de chrysomèles rayées du concombre demeure stable avec un niveau de pression faible. Plusieurs cas de flétrissement bactérien ont été rapportés dans les mêmes sites où l'on rapporte la présence de chrysomèles rayées. Quelques sites avec présence d’alternariose ont été signalés (pression moyenne, mais la tendance est à la hausse). On rapporte une première observation de chancre gommeux sur tige (Didymella bryoniae) dans un site, et de potyvirus dans un autre. Davantage de cas d’alternariose ont aussi été observés. Présence faible et stable du blanc dans un site seulement.

Poivron 
Le niveau de pression du puceron rose du tabac est élevé sur un (1) site, avec une population en augmentation. L'apparition de la fumagine a aussi été rapportée à ce même site. Le niveau de pression demeure moyen pour le puceron vert du pêcher, et la population semble être sous contrôle (3 sites). Présence faible et stable de la punaise Microtechnites bractatus (1 site) et de la punaise terne (1 site).

Aubergine
Le niveau de pression demeure élevé pour le puceron vert du pêcher (2 sites), mais la population est stable ou sous contrôle. La présence faible du puceron rose du tabac a été rapportée sur un site (population en augmentation). Les thrips sont toujours bien présents (4 des 6 sites observés) avec une population en croissance. Population stable de tétranyques à deux points, avec un niveau de pression faible sur un (1) site. Présence élevée de la punaise Microtechnites bractatus et population en augmentation sur un (1) site observé.

Haricot
Pression moyenne et populations stables de thrips et de pucerons.

 
Synthèse des observations de la semaine 25 (du 21 au 27 juin)
Problématique Sites touchés /
Sites observés
Niveau de pression Évolution
Tomate (8 sites)
Ravageurs Thrips  1/8 Faible  =
Maladies Alternariose  3/8 Moyen +
Blanc  1/8 Faible  =
Moisissure grise  1/8 Faible  =
Moisissure olive  2/8 Moyen +
Concombre (10 sites)
Ravageurs Chrysomèle rayée du concombre*  2/10 Faible  =
Thrips  6/10 Élevé +
Maladies Alternariose  4/10 Moyen +
Blanc  1/10 Faible  =
Chancre gommeux (Didymella bryoniae)  1/10 Faible 1re observation
Flétrissement bactérien*  2/10 Faible  =
Potyvirus  1/10 Faible 1re observation
Poivron (5 sites)
Ravageurs Puceron rose du tabac**  1/5 Élevé +
Puceron vert du pêcher  3/5 Moyen  =
Punaise Microtechnites bractatus  1/5 Faible  =
Punaise terne  1/5 Faible  =
Maladies Fumagine**  1/5 Élevé +
Aubergine (6 sites)
Ravageurs Puceron rose du tabac  1/6 Faible +
Puceron vert du pêcher  2/6 Élevé  =
Punaise Microtechnites bractatus  1/6 Élevé +
Tétranyques à deux points 1/6 Faible  =
Thrips  4/6 Élevé +
Haricot (2 sites)
Ravageurs Pucerons  1/2 Moyen 1re observation
Thrips  1/2 Moyen  =
 Tendance par rapport à la semaine 24 : à la hausse (+); à la baisse (-); stable (=)
* : sur le même site
** : sur le même site
 

Puceron vert du pêcher et PUCERON rose du tabac

Le niveau de pression du puceron vert du pêcher demeure moyen à élevé dans le poivron et l’aubergine (5 sites). Toutefois, la population reste stable ou sous contrôle. Quant au puceron rose du tabac, la pression est élevée dans le poivron, mais demeure faible dans l’aubergine. Toutefois, la population est en augmentation, donc cela reste à surveiller.

L’infestation du puceron est difficile à contrôler si elle n’est pas détectée très tôt. Il est recommandé de :
  • Surveiller les pièges collants pour détecter les premiers pucerons ailés.
  • Faire un dépistage régulier deux (2) fois par semaine pendant la phase de croissance active des plantes.
  • Éviter l’excès d’azote pour ne pas rendre les plantes plus attirantes pour les pucerons et autres ravageurs.
  • Utiliser un mélange d’auxiliaires (parasitoïdes et prédateurs) pour augmenter l’efficacité de ces agents de lutte biologique
 
Image Agri-Réseau

Puceron rose du tabac sur une feuille de poivron

Source : serres sentinelles



Pour plus d’information

 
CHANCRE GOMMEUX SUR LA TIGE DU CONCOMBRE

Des cas de chancre gommeux sur les tiges ont été signalés sur un des sites observés. Les plaies occasionnées par le craquelage du bas de la tige, l’effeuillage ou autres blessures constituent une porte d’entrée pour ce champignon. Pour éviter la contamination des plaies, il est recommandé d’appliquer un produit desséchant (ex. : Scaniavital® Silica) sur les blessures pour les protéger. Il y a plusieurs fongicides homologués contre cette maladie : ASPERELLO T34 (Trichoderma asperellum / souche T34), RHAPSODY ASO (Bacillus subtilis / souche QST 713), DIPLOMAT 5SC (sel de zinc de la polyoxine), FONGICIDE 5SC (sel de zinc de la polyoxine), POSTERITY (pydiflumétofène), PRISTINE WG (boscalide/pyraclostrobine), PRESTOP WG (Gliocladium catenulatum / souche J1446) et le NOVA (myclobutanil).
 
Image Agri-Réseau

Chancre gommeux sur une tige de concombre

Source : ProfiteauSol

 
 
THRIPS
 
La population demeure en augmentation dans le concombre (60 % de sites observés) et l’aubergine (67 % de sites observés) avec pression élevée. Plusieurs agents de lutte biologique peuvent être utilisés (Neoseiulus cucumeris, Amblyseius swirskii ou Orius) contre les thrips. Référez-vous à l’avertissement précédent.

Pour plus d'information
Pour le choix des auxiliaires
Pesticides homologués en serre

 
Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des risques associés à l’utilisation des pesticides.



Cet avertissement a été rédigé par Mahmoud Ramadan, agr. (MAPAQ) avec la collaboration de Geneviève Labrie, Ph. D., entomologiste (CRAM) et Claudine Desroches, chargée de projet du réseau des serres sentinelles du CRAM. Il a également été révisé par Line Bilodeau, agr., M.Sc. (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter l'avertisseur du réseau Cultures maraîchères en serre ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d’en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Cultures maraîchères en serre
Date de publication : 30 juin 2021
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.