Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
9 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
Oignon, ail et poireau, Avertissement No 9, 9 juillet 2020

Nouveau

09 juillet 2020
Temps sec et températures élevées. Thrips présents dans toutes les régions, augmentation marquée dans l’oignon en Montérégie-Ouest. Traitements contre la teigne en cours sur le sud de la province. Botrytis en augmentation dans les oignons secs et verts en Montérégie-Ouest et dans Lanaudière; la régie fongicide se poursuit. Apparition de la brûlure stemphylienne sur les plants d’oignons stressés. Charbon stable dans l’oignon, faible présence de pourritures, fusariose et racines roses dans certaines régions.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS C’est la chaleur et le temps sec qui ont encore dominé durant la dernière semaine. Sur le sud de la province, le mercure a atteint les 30 °C presque chaque jour; pour les régions plus au nord, les 5 et le 6 juillet ont été plus frais. Les températures de nuit se sont généralement maintenues autour des normales. Il n’y a pas eu de précipitations significatives dans les principales régions agricoles (voir la carte des précipitations cumulées). Cependant, les orages et les averses survenus ce mercredi (8 juillet) semblent avoir apporté des quantités significatives dans plusieurs régions, mais toujours en quantités variables. En raison des fortes chaleurs, l’irrigation s’est encore avérée essentielle pour toutes les implantations. Là où il n’y a eu que peu de pluie durant les dernières semaines, les cultures non irriguées souffrent du manque d’eau. On prévoit des températures très élevées encore pour quelques jours et ensuite de la pluie.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Oignon, oignon espagnol et oignon vert En Montérégie-Ouest, les transplants d’oignon atteignent 9 feuilles et forment de petits bulbes. Les semis d’oignon sec varient de 3 à 8 feuilles. Les récoltes se poursuivent lentement dans les semis d’oignon vert. Dans Lanaudière, les semis les plus avancés ont 8 feuilles. Dans les régions de la Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale, le stade des oignons semés varie autour de 4 feuilles alors Lire la suite
Oignon, ail et poireau, Avertissement No 8, 2 juillet 2020
02 juillet 2020
Précipitations bénéfiques mais inégales; températures près des normales. Thrips en augmentation dans les régions les plus chaudes. Début des traitements contre la teigne dans le sud du Québec. Botrytis en augmentation dans les oignons secs et verts, en Montérégie-Ouest et dans Lanaudière; interventions effectuées. Augmentation des cas de charbon dans l’oignon sec.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Les pluies du 23 et du 24 juin combinées à celles survenues dans l’intervalle du 27 au 30 juin (le 28 juin principalement) ont apporté des quantités d’eau significatives sur plusieurs régions. Les cultures en ont bien profité, d’autant plus que les températures se sont davantage maintenues autour des normales et qu’un couvert nuageux a souvent été présent. Cependant, les dernières pluies, comme celles du 23 et du 24, sont encore survenues sous forme d’averses et d’orages dispersés (voir la carte des précipitations cumulées) de sorte que,  dans certaines localités, les apports n’ont pas été suffisants pour bien humidifier les sols. De plus, dans la majorité des régions, puisque les sols étaient déjà très secs, la réserve en eau en profondeur demeure basse. Étant donné l’importante vague de chaleur prévue pour la prochaine semaine, il faudra de nouveau recourir rapidement à l’irrigation là où il est possible de le faire.   De la grêle accompagnait parfois les orages du 24 juin, et des dommages de grêle et de pluie forte ont été observés dans certaines fermes, en Montérégie-Ouest.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Oignon, oignon espagnol et oignon vert En Montérégie-Ouest, les transplants d’oignon sont à 6-8 feuilles, et la formation du bulbe a débuté dans la plupart des champs. Les semis d’oignon sec les plus avancés atteignent 7 feuilles. Des récoltes ont eu lieu dans les oignons verts semés, malgré la petite taille des plants. Dans Lanaudière, les semis les plus avancés sont à 6 feuilles. Dans les régions de Chaudière-Appalaches, de la Lire la suite
Oignon, ail et poireau, Avertissement No 7, 25 juin 2020
25 juin 2020
Temps caniculaire et sec, suivi de pluie. Dommages de mouches dans l’oignon. Thrips stables dans les régions les plus chaudes. Début du 2e vol de la teigne en Montérégie. Botrytis stable dans l'oignon sec et l'oignon vert en Montérégie-Ouest; 1res taches dans Lanaudière. Nouveaux cas de fusariose, de pourriture blanche, de pourriture bactérienne et de charbon dans l’oignon sec.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Nous venons de vivre une vague de chaleur historique pour un mois de juin : 7 jours consécutifs (du 17 au 23 juin) avec des températures supérieures à 30 °C sur le sud de la province. Cette chaleur a aussi touché Québec, sauf pour la journée du 20 juin (maximum de 22 °C). Dans les régions plus au nord, les températures ont été moins excessives et ont davantage varié. Le temps anormalement sec s’est poursuivi durant toute cette période jusqu’au 23 en après-midi et le 24 en avant-midi, alors qu'enfin des orages et des averses ont touché la plupart des secteurs agricoles. Les quantités ont cependant été très variables (voir la carte des précipitations) et, même dans les zones plus touchées, insuffisantes pour rétablir la réserve en eau du sol. On espère que les pluies prévues cette fin de semaine seront généreuses et mieux réparties. Les conditions pour l’établissement des cultures (semis et plantations) ont encore été très difficiles, rendant obligatoire l’usage de l’irrigation. Là où l'on ne peut effectuer d'irrigation, la croissance stagne, même pour les cultures déjà bien implantées. Les réserves en eau dans les étangs d’irrigation sont en baisse; certaines fermes sont déjà en pénurie. Les désordres physiologiques attribuables au manque d’eau et aux chaleurs excessives (pointes des feuilles jaunies) sont en hausse.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Oignon, oignon espagnol et oignon vert En Montérégie-Ouest, les transplants d’oignon sont à 5-8 feuilles, et la formation du bulbe est amorcée dans quelques champs. Les semis d’oignon sec les Lire la suite
Oignon, ail et poireau, Avertissement No 6, 18 juin 2020
18 juin 2020
Températures modérées, vents forts et faibles précipitations. Date limite pour l’application d’azote dans l’oignon sec. Dommages de mouche de l’oignon et de mouche des semis. Thrips en augmentation dans les régions les plus chaudes : quelques interventions. Dommages et larves de teignes en hausse : traitements en cours. Botrytis stable dans les oignons secs et verts, en Montérégie-Ouest. Nouveaux cas de fusariose et de charbon dans l’oignon sec.   En raison de la crise de la COVID-19, le Québec pourrait faire face à une perturbation de son approvisionnement d’équipements de protection individuelle (EPI) au cours de l’été 2020, laquelle perturbation pourrait mener à une pénurie. En toute circonstance, le respect des étiquettes des pesticides et le port d’EPI approprié sont obligatoires (article 36 du Code de gestion des pesticides). La meilleure protection contre l’exposition aux pesticides est de porter un équipement de protection individuelle. Si vous n’êtes pas en mesure de vous procurer un EPI : Ne pas appliquer de pesticides sans les EPI appropriés. Assurez-vous de porter les protections prescrites sur l’étiquette. Si possible, retardez les applications jusqu’à l’obtention des bons EPI. Utilisez des produits à moindre risque pour la santé (consultez SAgE pesticides) pour connaître les IRS des produits) ou pensez aux solutions de rechange. Utilisez, s’il y a lieu, des pesticides qui pourraient être appliqués avec des EPI actuellement disponibles ou réutilisables, comme des gants lavables et réutilisables. Advenant un manque dans l’approvisionnement des EPI, veuillez contacter votre fédération régionale de l’UPA pour les informer de la situation. Des démarches sont en cours pour assurer la disponibilité des équipements.     RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Le temps sec et stressant pour les cultures se poursuit. Durant la dernière semaine (du 10 au 16 juin), il n’y a encore eu que très peu de pluie (le 11 juin) sauf sur certains secteurs (voir Lire la suite
Oignon, ail et poireau, Avertissement No 5, 11 juin 2020
11 juin 2020
Températures dans les normales, mais précipitations toujours faibles et rares. Premières récoltes dans l’oignon vert. Élimination de la plante-abri et prévention de la phytotoxicité des herbicides dans l’oignon sec et l’oignon vert. Dommages de mouches des semis. Quelques traitements contre les vers gris en Montérégie-Ouest. Populations élevées de thrips dans certains champs d’ail de Lanaudière. Dommages et larves de teignes observées; traitements en cours. Premières taches de Botrytis et premières interventions dans les oignons hâtifs.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Les températures se sont généralement maintenues autour des normales durant la dernière semaine (du 3 au 9 juin); un peu plus fraîches le 3 juin (sud de la province), plus chaudes le 5 juin (jusqu’à 30 °C). Les précipitations, qui sont survenues le 5 et le 6 juin sous forme d’averses dispersées et d’orages très localisés  (voir la carte des précipitations), ont encore cette semaine été insuffisantes pour bien répondre aux besoins des cultures.  Les vents très présents ont aussi contribué à rapidement assécher les sols. L’irrigation est maintenant effectuée de manière routinière sur les fermes qui disposent des équipements nécessaires. Il n’y a toujours pas de précipitations considérables en vue.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Oignon, oignon vert et espagnol En Montérégie-Ouest, les transplants d’oignons sont en moyenne à 5 feuilles. Les semis d’oignon sec et d’oignon vert les plus avancés sont à 2 feuilles. Les oignons verts provenant d’oignonets sont récoltés, et la récolte des oignons verts plantés aura lieu au cours de la prochaine semaine. Dans Lanaudière, les semis les plus avancés ont 2 feuilles. Dans les régions de Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale, les oignons plantés montrent jusqu’à 4 nouvelles feuilles et les oignons semés sont au stade 1 feuille.  Les traitements herbicides contre les mauvaises herbes et la destruction de la plante-abri Lire la suite
Oignon, ail et poireau, Avertissement No 4, 4 juin2020
04 juin 2020
Chaleurs exceptionnelles, temps froid et faibles précipitations. Élimination de la plante-abri et prévention de la phytotoxicité des herbicides dans l’oignon sec et l’oignon vert. Dommages de mouches et présence de vers gris et blanc en Montérégie-Ouest et dans Lanaudière. Premiers thrips observés en Montérégie-Ouest. Teignes actives, début des traitements sur le sud de la province. Quelques cas de pourriture basale en Montérégie-Ouest.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Après une vague de chaleur exceptionnelle (du 26 au 29 mai), voilà que rapidement le temps anormalement froid s’est réinstallé du 31 mai au 2 juin. Des gels localisés ont même été observés le 1er et le 2 juin au petit matin dans plusieurs régions; on ne rapporte cependant pas de dommages aux cultures de ce réseau. Les précipitations survenues lors du changement des masses d’air (autour du 30 mai) ont apporté un certain répit, mais n’ont pas été suffisamment abondantes pour reconstituer la réserve en eau du sol déjà très basse dans les principales zones de production (voir la carte des précipitations). Il y a encore eu des épisodes de fort vent et, le 29 mai notamment, de l’érosion éolienne a été observée sur les sols sableux dans Lanaudière et sur les sols organiques en Montérégie. On prévoit des conditions plus équilibrées du côté des températures pour la prochaine semaine, mais il n’y a toujours pas de précipitations significatives en vue. On note un bien meilleur développement des cultures dans les champs qui ont été convenablement irrigués durant la forte période de chaleur. Des dégâts d’insolation ont été observés dans l’oignon semé dans plusieurs champs sur sol organique en Montérégie.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Oignon, oignon vert et espagnol En Montérégie-Ouest, les transplants d’oignons sont en moyenne à 4 feuilles, sauf pour les oignons verts provenant d’oignonets, qui ont atteint 5 feuilles. Les semis d’oignon sec et d’oignon vert les plus avancés sont à 2 feuilles.  Lire la suite
Oignon, ail et poireau, Avertissement No 3, 28 mai 2020
28 mai 2020
Premières captures de mouches de l’oignon adultes dans Lanaudière, et premiers dommages de mouches en Montérégie-Ouest. Teignes actives : début des traitements sur le sud de la province. Temps chaud et sec dans toutes les régions: risques d’insolation. Élimination de la plante-abri et prévention de la phytotoxicité des herbicides dans l’oignon sec et l’oignon vert. Les semis et les plantations d’oignon sec se terminent dans toutes les régions. Les semis et plantations d’oignon vert et de poireau se poursuivent.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS La dernière semaine (du 20 au 26 mai) a été marquée par la chaleur, et du temps anormalement sec pour la saison se poursuit (voir la carte des précipitations). Dans plusieurs régions, le mercure a avoisiné ou atteint les 30 °C, et un scénario similaire est encore prévu pour les prochains jours. La chaleur a enfin permis aux sols de bien se réchauffer, mais le développement des cultures n’est pas encore optimal en raison des conditions trop sèches. L’irrigation est nécessaire sur certains sites pour assurer la croissance normale des cultures déjà établies. Elle est en général essentielle pour assurer un bon démarrage des nouvelles implantations (semis et plantations). En raison des températures trop élevées ou des sols trop secs, plusieurs producteurs retardent leurs plantations en attendant de meilleures conditions. Des recommandations sur la gestion des sols et de l’eau en période sèche sont présentées dans l’avertissement N° 1 du 14 mai 2020. Les sols secs en surface compliquent aussi la gestion des herbicides qui ont besoin d’humidité pour être activés.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Oignon et oignon vert En Montérégie-Ouest et dans Lanaudière, les semis et plantations d’oignon sec sont terminés. Les transplants d’oignons atteignent parfois 4 feuilles. Les semis d’oignon sec et d’oignon vert varient du stade étendard au stade une feuille. On rapporte, dans quelques champs, de légers dommages causés Lire la suite
Oignon, ail et poireau, Avertissement No 2, 21 mai 2020
21 mai 2020
Réchauffement le jour, mais nuits encore froides. Pluie significative le 15 mai uniquement sur le sud de la province. Semis et plantations d’oignon sec, d’oignon vert et de poireau en cours dans toutes les régions. Oignons semés : dommages de gel et de vent parfois importants. Ail : pointes des feuilles jaunies par le temps froid. Premières captures de mouches de l’oignon adultes en Montérégie-Ouest. Peu d’activité des insectes et des maladies.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS Un redressement majeur des températures s’est effectué durant la dernière semaine (du mercredi 13 mai au mardi 19 mai), et enfin on a pu rejoindre les normales journalières à quelques reprises. Les nuits ont cependant été dans l’ensemble un peu sous les normales, notamment le 13 et le 14 au matin, où il y a encore eu du gel dans certaines régions. Les précipitations tant souhaitées du côté de la Montérégie-Ouest sont arrivées le 15 mai et les quantités reçues ont permis de bien humidifier les sols (voir la carte des précipitations). Les jours suivants ont cependant encore été relativement venteux, ce qui a contribué de nouveau à assécher les sols en surface.  La croissance des cultures déjà implantées demeure plutôt lente en raison des sols encore froids en profondeur. Les conditions pour les semis et les plantations varient d’excellentes à un peu trop sèches selon les types de sol et les régions. Pour les prochains jours, c’est l’approvisionnement en eau qui risque d’être problématique, étant donné le temps chaud et sec qui est prévu. L’avertissement No 1 du 14 mai 2020 fournit des recommandations pour bien gérer les sols et les irrigations dans ces circonstances. Les températures voisines de 30 °C favoriseront aussi les dommages d’insolation sur les jeunes semis (voir la section prévention des insolations).   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Oignon et oignon vert Les semis et les plantations d’oignons débutent ou se poursuivent dans toutes les régions, avec Lire la suite
Oignon, ail et poireau, Avertissement No 1, 14 mai 2020
14 mai 2020
Résumé climatique et risques associés. Avancement des semis et des plantations. Recommandations pour la gestion des sols et des implantations par temps sec. Insectes : mouches et teigne du poireau.     RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS   Pour l’ensemble de la province, c’est le froid qui vole la vedette encore ce printemps. Depuis plusieurs semaines, les températures de jour comme de nuit ont le plus souvent été inférieures aux normales saisonnières. Au cours des 9 derniers jours, à l'exception de la journée du 7 mai, les températures sont constamment demeurées de 5 à 10 °C sous les normales. Des gels sont survenus à plusieurs reprises, et de la neige s’est même accumulée au sol dans plusieurs régions (8, 9 ou 12 mai, selon les régions). La Montérégie-Ouest et, dans une moindre mesure, les régions environnantes doivent aussi composer avec un problème de sol sec. En effet, il n’y a eu que peu de précipitations ce printemps, notamment durant les 2 dernières semaines (voir la carte des précipitations des 15 derniers jours),  et bien que frais, les vents fréquents ont permis aux sols de bien se ressuyer. Ainsi, les semis d’oignon en terre noire ont pu être effectués dans de bonnes conditions, mais celles-ci sont maintenant menacées par l’érosion éolienne, étant donné que la levée de la plante-abri a été retardée par le temps froid. Plusieurs champs ont dû être irrigués afin de prévenir les pertes dues aux mouvements de sol (semis déterrés ou trop enterrés). Des dommages attribuables à l’abrasion des particules de sol ont aussi été constatés sur les cotylédons d’oignons en émergence. Dans l’ail, certains conseillers notent la présence de bouts de feuilles jaunis et tordus, vraisemblablement attribuable aux vents froids et aux gels fréquents. Des manques à la levée sont aussi observés sur quelques fermes. Les dommages apparaissent par secteurs dans les champs et les caïeux affectés présentes des zones visqueuses semi-translucides, Lire la suite
1 à 9 sur 9
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.