Chargement en cours

    Préparation et caractéristiques de l’anode de nano-PbO2 pour le traitement organique des eaux usées

     Télécharger le document original
    L'augmentation croissante des émissions de polluants organiques réfractaires compromet les traitements conventionnels biologiques parce que, contrairement aux autres composés des eaux usées, ces polluants possèdent une grande résistance aux dégradations microbiennes. Afin de répondre aux normes de rejets de plus en plus sévères, les effluents doivent être traités par une technologie de traitement avancée. L’oxydation électrochimique a été jugée comme une technologie prometteuse pour le traitement des eaux usées contenant des polluants organiques réfractaires en raison de sa compatibilité avec l'environnement, son faible encombrement et sa forte capacité d'oxydation. Cependant, à cause des coûts de fabrication et d'exploitation des anodes, le prix de l'oxydation électrochimique est assez élevé. La matière première de l'anode est cruciale dans la réduction du coût de cette méthode. Il y a donc un besoin de développer des anodes combinant un fort potentiel d’oxydation à de faibles coûts de fabrication. Les anodes de PbO2 sont des candidats potentiels pour répondre à ces critères.  Le document présente les étapes de préparation ainsi que les caractéristiques de l'anode de nano-Pb02 pour le traitement organique des eaux usées.  Pour télécharger l'étude.  

    Organisation : Cellule de veille Nano #4
    Auteur(s) : France Brunelle
    Date de publication : 29 mai 2014

    Annonces