Chargement en cours

    Les choix du pilote

    13 juillet 2017
    Des chercheurs du Centre de recherche en infectiologie porcine et avicole (CRIPA) ont identifié une forme de bactéries non pathogènes qui auraient les propriétés d’en éliminer d’autres comme le Streptococcus suis, une espèce bactérienne causant d’importantes pertes économiques dans le cheptel porcin.
    13 juillet 2017 Quatre éleveurs témoignent de la gestion de leurs employés
    Dans un contexte où le marché est toujours de plus en plus compétitif, adopter une stratégie en ressources humaines est un atout. Quatre éleveurs, aux commandes de quatre modèles d’affaires différents, ont été invités au Porc Show pour partager leur philosophie et leur expérience.
    13 juillet 2017 Une tétine utilisée 2 jours en première lactation donnera assez de lait en deuxième lactation
    De tout nouveaux résultats d’une récente recherche démontrent que si une tétine est utilisée pendant 2 jours en première parité, sa productivité ne sera pas réduite en deuxième parité. Il est donc possible, à partir du 3e jour de lactation, d’enlever un porcelet pour diminuer la taille de portée sans pour autant compromettre la production de lait de cette tétine la lactation suivante. Cette information est cruciale, car elle permettra aux éleveurs de porcs de développer des méthodes de régie en maternité adaptées à chaque truie primipare selon sa condition de chair. ... lire la suite >>
    13 juillet 2017 L’impact de l’éleveur sur le taux de mise bas : plus important qu’on le croit
    « On a beau avoir des bâtiments modernes, des équipements à la fine pointe de la technologie, il n’en demeure pas moins que ce sont les employés qui feront la différence et permettront d’atteindre de bons résultats », croit fermement Julie Ménard, vétérinaire et directrice de production en maternité chez F. Ménard lors de sa conférence portant sur l’importance de l’éleveur sur le taux de mise bas. ... lire la suite >>