Chargement en cours

    Liens rapides

    Les choix du pilote

    Nouveau

    14 juin 2017
      Les rassemblements équins accroissent le risque pour un cheval de développer une maladie. En effet, le stress, le contact avec d’autres chevaux, une potentielle exposition à des porteurs de maladie qui ne présentent pas de signes cliniques (porteurs asymptomatiques) et le changement d’environnement favorisent le développement de maladies. Celles-ci surviennent en raison d’une diminution des défenses immunitaires et d’une augmentation de l’exposition à des maladies infectieuses. C’est pourquoi, dans ce type de situation, il est particulièrement important d’augmenter la vigilance pour protéger au maximum les animaux. ... lire la suite >>
    29 mai 2017
    Le programme équi-pâture a pour ambition de promouvoir des pratiques efficientes pour mieux valoriser l’herbe dans l’alimentation du cheval et pratiquer une vermifugation ciblée. Il a pour objectif d’accélérer le transfert et la vulgarisation des données de la recherche scientifique sur ces thématiques en diffusant des modes de conduite, des références technico-économiques et des outils de pilotage spécifiques aux équins. L'article suivant traite de 10 bonnes pratiques à mettre en place avec les chevaux aux pâturages. ... lire la suite >>
    10 novembre 2016
    Claude Lortie
    équi-meeting maréchalerie 2015
    10 mai 2017
    Mais comment reconnaitre du bon foin à chevaux? Avec plus de 1 500 bêtes, les propriétaires de chevaux de la Mauricie doivent produire ou acheter l’équivalent de plus de 369 000 petites balles carrées de foin. Mais que recherchent-ils au juste? Selon l’étude de la filière Cheval du Québec en 2009, la Mauricie compte plus de 1 500 chevaux. On peut facilement estimer leur besoin en foin à plus de 5 530 tonnes ou 369 000 petites balles carrées par année. Cela fait beaucoup de foin à produire et à acheter pour les propriétaires de chevaux de cette région! Mais comment reconnaitre du bon foin à chevaux?   ... lire la suite >>
    10 mai 2017
    Tandis que le soleil printanier nous chatouille de ses rayons et nous rappelle que les journées rallongent, la communauté équestre canadienne tourne son regard vers la saison à venir. Qu’ils aient passé les derniers mois à faire des promenades ou à accumuler les heures d’entraînement dans le manège, ou un peu des deux, tous les propriétaires de chevaux doivent inévitablement s’acquitter de certaines tâches avant d’attacher pour la première fois leur remorque au printemps. Si la santé et le bien-être de votre cheval ne sont pas aussi excitants que la planification des compétitions et des formations, ils ne doivent pas pour autant être négligés. Pour vous assister dans ces tâches cruciales, le comité sur la santé et le bien-être des chevaux vous a concocté 10 conseils avisés. ... lire la suite >>