Chargement en cours

    Liens rapides

    Les choix du pilote

    05 juin 2017
    Dans le cadre de sa maîtrise en environnement, M. Pierre présente un portrait de l'agriculture nordique et analyse les impacts des changements climatiques sur l'agroalimentaire nordique. L'agriculture nordique québécoise est une agriculture pratiquée dans la limite septentrionale du territoire agricole québécois. Ce territoire agricole nordique est caractérisé par un climat froid, une saison courte et un hiver très froid. Les principales productions sont : la production laitière, la production de bovins de boucherie, la production de céréales (avoine et orge), la production de pommes de terre, la production de petits fruits, le bleuet nain principalement et de vastes territoires pour la production de cultures fourragères. Malgré son faible pourcentage dans l'économie régionale, soit 12 % environ, elle joue un rôle important dans l'occupation dynamique du territoire et dans le développement régional. ... lire la suite >>
    01 juin 2017
    Les conditions climatiques du potentiel viticole québécois au cours des décennies à venir sont estimées à l'aide de scénarios climatiques probabilistes à haute résolution, à partir d'un large ensemble de simulations. Le potentiel viticole est étudié à travers quatre indices liés à la température, identifiés comme facteurs limitants actuels pour les latitudes froides et nordiques: la durée de la saison sans gel, les degrés-jours de croissance, la température minimale hivernale annuelle et le nombre annuel de jours très froids. Les résultats montrent qu'en 2040-2050, la majeure partie du sud du Québec peut raisonnablement s'attendre à des conditions climatiques favorables, avec suffisamment de jours consécutifs sans gel et de degrés-jours pour la croissance de variétés de raisins hybrides et de variétés de raisins Vitis vinifera. Les régions avec un nouveau potentiel viticole sont identifiées, par exemple le sud de l'Outaouais et le long du fleuve Saint-Laurent. Les températures hivernales froides restent problématiques, mais des solutions techniques à ce facteur limitant existent. ... lire la suite >>
    11 mai 2017 L'eau et l'agriculture au Canada : vers une gestion durable des ressources en eau
    La concurrence accrue pour l’eau, les terres et les autres ressources, ainsi que l’impact incertain du changement climatique et de la variabilité du climat, susciteront des tensions accrues dans le secteur de la production agricole partout dans le monde. Au Canada, parmi les risques et les incertitudes les plus importants, il y a l’impact de l’agriculture sur la quantité et la qualité de l’eau; l’accès du secteur agricole à l’eau, aux terres et aux autres ressources; et la façon dont ce secteur pourra faire face aux défis posés par le changement climatique et d’autres tendances. Il importe de s’attaquer sans délai à ces risques et ces incertitudes si nous voulons que le Canada conserve un secteur agricole dynamique, en mesure de tirer parti des possibilités qui se présentent et de contribuer à satisfaire les besoins alimentaires mondiaux. Afin de se préparer en vue de saisir ces occasions et de relever ces défis, le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire (le commanditaire) a demandé au Conseil des académies canadiennes (CAC) de réunir un comité d’experts pour examiner la question suivante : Quelles études scientifiques supplémentaires sont nécessaires pour mieux encadrer la gestion durable de l’eau, afin de répondre aux besoins de l’industrie agricole? ... lire la suite >>
    05 mai 2017
    En élaborant des pratiques de fertilisation et de régie des cultures productives et respectueuses de l'environnement, Nicolas Tremblay et son équipe de recherche utilisent la géomatique et des méthodes d'analyses statistiques qui permettent la régie des cultures et de leurs besoins nutritionnels.
    03 mai 2017 OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ DE L’EAU DE SURFACE EN BASSINS VERSANTS AGRICOLES: RÉSEAU CHAMPLAIN, MAURICIE
    Ce document offre une synthèse des suivis hydrométriques et des actions agroenvironnementales entreprises dans les deux micro-bassins versants de l’Observatoire de la qualité de l’eau de surface en bassins versants agricoles du réseau d’étude Champlain, en Mauricie, pour la période 2009-2015.