Chargement en cours

    Éthique et nanotechnologies : se donner les moyens d'agir

     Télécharger le document original
    Née de la convergence des recherches fondamentales en physique, en chimie et en biologie, la nanotechnologie est souvent présentée comme l’une des technologies les plus prometteuses pour l’avenir de l’humanité. Son caractère novateur, son passage amorcé du laboratoire à la fabrication industrielle et à la commercialisation, l’importance des investissements publics et privés dans son développement et dans sa promotion ainsi que les retombées attendues sont autant d’éléments qui ont incité la Commission à aborder le sujet dans une perspective éthique.Le présent avis de la Commission comprend trois chapitres qui permettent de faire le point sur les aspects scientifiques, juridiques et éthiques des nanotechnologies. Outre la protection de la santé et de l’environnement, le respect de nombreuses valeurs a guidé la Commission dans son évaluation éthique des nanotechnologies ; ces valeurs sont, entre autres, la dignité, la liberté, l’intégrité et le respect de la personne, la qualité de vie, le respect de la vie privée, la justice et l’équité, la transparence et la démocratie. La Commission formule huit recommandations à l’intention des décideurs politiques et autres acteurs concernés. À certaines reprises, lorsqu’il lui est apparu impossible de formuler une recommandation spécifique sur un sujet donné qu’elle juge cependant important, la Commission propose un commentaire lui permettant de mettre l’accent sur un aspect ou l’autre de la question abordée afin que la société québécoise puisse se donner les moyens d’agir et de prendre des décisions éclairées en matière de nanotechnologies.  

    Auteur(s) : Commission de l'éthique en science et en technologie (CEST)
    Date de publication : 30 mai 2014

    Annonces