Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
1584 documents disponibles

Mise à jour

04 août 2020
Ce rapport final résume les activités du RPBQ pour la saison 2019-2020 et présente des perspectives de développement du marché potentiel pour les plantes bio-industrielles telles que le panic érigé, le saule à croissance rapide et le miscanthus géant.
28 juillet 2020
La mouche du chou, Delia radicum, est un diptère ravageur important des cultures de crucifères. De façon générale, le contrôle des larves se fait par des applications de chlorpyrifos dirigées au sol. Or, cette matière active est préjudiciable pour la santé humaine et l'environnement et est en voie d’être retirée des marchés. Il est important de trouver des moyens de lutte alternative efficaces contre cet insecte étant donné le retrait éventuel du statut d’homologation du chlorpyrifos. Une des alternatives consiste à cibler la mouche du chou adulte. Le GF-120, un appât insecticide à base de spinosad ciblant les mouches adultes, est un produit démontré efficace pour limiter les dommages causés par les mouches des fruits (Tephritidae) en arboriculture fruitière. L'objectif principal du projet était donc de développer une stratégie de lutte contre la mouche du chou en utilisant l'appât GF-120. En ciblant les mouches adultes, le but de la stratégie est de réduire la ponte et conséquemment, les dommages causés par les larves de D. radicum dans les cultures de crucifères. Ce document constitue la fiche synthèse du projet réalisé par le CIEL. Pour consulter le rapport complet, veuillez communiquer avec l'équipe du CIEL au 450-589-7313 ou à info@ciel-cvp.ca.   Lire la suite
17 juillet 2020
Guide d'identification des bourdons présents sur les vergers de pommes de l’Estrie et de la Montérégie. Ce guide inclut uniquement la description des reines bourdons, puisque ce sont principalement celles-ci qui se chargent de la pollinisation des pommiers au printemps. Il inclut aussi des informations biologiques sur chaque espèce et des chapitres d'introduction sur les bourdons en général. Lire la suite
17 juillet 2020
Rapport final du projet. Le but de ce projet était d'évaluer l'impact d’aménagements fleuris (e.g., haies brise-vent, bandes fleuries), déjà existants et bien établis dans les vergers, sur la diversité, l'abondance et la survie des reines bourdons, de même que sur les rendements en pommes. Les reines bourdons de 12 vergers du sud de la province ont été marquées, relâchées et parfois recapturées au printemps et à l’automne 2017, 2018 et 2019. Parmi ces 12 fermes, six possédaient des aménagements alors que les six autres n’en possédaient pas. De plus, des pommes ont été récoltées en 2018 et 2019 pour comparer leur qualité en fonction de la présence des aménagements. Les résultats obtenus indiquent que le nombre total de reines capturées différait en fonction des saisons et des aménagements. Les captures de reines étaient significativement plus élevées sur les fermes avec aménagement. De plus, nos résultats suggèrent que la probabilité d’occurrence de l’espèce Bombus ternarius diminue avec l’augmentation de l’intensité de l’usage d’intrants (pesticides) sur la ferme. Pour la qualité des pommes, les aménagements ont semblé avoir un effet négatif sur certains paramètres. Lire la suite
17 juillet 2020
Fiche synthèse du projet. Le but de ce projet était d'évaluer l'impact d’aménagements fleuris (e.g., haies brise-vent, bandes fleuries), déjà existants et bien établis dans les vergers, sur la diversité, l'abondance et la survie des reines bourdons, de même que sur les rendements en pommes. Les reines bourdons de 12 vergers du sud de la province ont été marquées, relâchées et parfois recapturées au printemps et à l’automne 2017, 2018 et 2019. Parmi ces 12 fermes, six possédaient des aménagements alors que les six autres n’en possédaient pas. De plus, des pommes ont été récoltées en 2018 et 2019 pour comparer leur qualité en fonction de la présence des aménagements. Les résultats obtenus indiquent que le nombre total de reines capturées différait en fonction des saisons et des aménagements. Les captures de reines étaient significativement plus élevées sur les fermes avec aménagement. De plus, nos résultats suggèrent que la probabilité d’occurrence de l’espèce Bombus ternarius diminue avec l’augmentation de l’intensité de l’usage d’intrants (pesticides) sur la ferme. Pour la qualité des pommes, les aménagements ont semblé avoir un effet négatif sur certains paramètres. Pour plus de détails, consultez le Rapport final Lire la suite
Étude des caractéristiques favorisant la résistance à la gale commune chez la pomme de terre
14 juillet 2020
La gale commune est caractérisée par la formation de gales plus ou moins profondes en surface des tubercules de pomme de terre, diminuant ainsi leur qualité et leur valeur marchande. Bien que cette maladie soit très répandue, très peu de méthodes sont efficaces ou non dommageables pour l’environnement pour contrer la gale commune. L’utilisation de variétés de pomme de terre plus résistantes à la maladie représente une approche intéressante pour réduire son impact.               Le principal agent responsable de la gale commune est Streptomyces scabiei, une bactérie du sol qui infecte les jeunes tubercules en croissance. Pendant l’infection, S. scabiei sécrète une phytotoxine, la thaxtomine A, qui est essentielle pour le développement des symptômes. Nous avons mis au point une approche d’adaptation à la thaxtomine A qui permet de produire des somaclones de pomme de terre plus tolérants à la maladie chez différentes variétés de pomme de terre. Afin d’identifier les changements responsables de l’augmentation de la résistance à la maladie, nous avons étudié les caractéristiques physiologiques et biochimiques des somaclones adaptés à la thaxtomine A. Le somaclone RB9 dont les tubercules montrent une plus grande tolérance à la maladie que ceux de la variété d’origine Russet Burbank a été choisi pour ce projet. Une analyse de la peau (suber) des tubercules RB9 a montré une augmentation du nombre de couches de cellules par rapport à la variété d’origine, ce qui pourrait contribuer à freiner l’infection par la bactérie. Une comparaison de l’ensemble des protéines présentes dans les jeunes tubercules de RB9 par rapport à celles trouvées chez Russet Burbank a révélé une plus grande abondance de certaines protéines, dont la lipoxygénase. Cette enzyme est impliquée dans la synthèse de composés antimicrobiens qui protègent la plante contre les agents pathogènes. De plus, l’infection par S. scabiei a augmenté rapidement l’abondance Lire la suite
L'agrile du frêne dans votre boisé
10 juillet 2020
L’agrile du frêne (Agrilus planipennis Fairmaire) est un coléoptère originaire d’Asie qui a été introduit en Amérique du Nord dans les années 90 où il cause des dommages considérables en se reproduisant sur toutes les espèces de frêne. Ce ravageur constitue donc une menace sérieuse pour plusieurs peuplements forestiers et son impact peut être majeur au plan écologique. Certaines espèces de frênes étant très prisées pour leur bois, l’arrivée de cet insecte exotique a des conséquences indéniables au plan économique. Les effets sur les zones urbaines, où les frênes ont été plantés en grand nombre, sont aussi très importants. Lire la suite
Têtes de violon
10 juillet 2020
Délicieuse au goût et facile à apprêter, cette jeune pousse de la fougère à l'autruche (Matteuccia struthiopteris) est un légume printanier populaire et facile à cueillir.  D'autres fiches multiressources sont également disponibles, cliquez ici.
Mesures d'atténuation pour la faune
10 juillet 2020
Lors de la réalisation de travaux forestiers, certaines mesures d’atténuation peuvent être appliquées afin de conserver des habitats essentiels à la faune et d’assurer une plus grande diversité. D'autres fiches multiressources sont également disponibles, cliquez ici.
Ail des bois
10 juillet 2020
Appréciée des gourmets pour sa saveur délicate, l’ail des bois est une plante vulnérable dont la popularité menace la survie. Découvrez les caractéristiques de cette plante et les conseils pour la cueillette en consultant cette fiche synthèse. D'autres fiches multiressources sont également disponibles, cliquez ici.
1 à 10 sur 1584
Infolettre Agroenvironnement

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.