Chargement en cours

    Impact du réchauffement climatique sur le synchronisme entre les ravageurs des cultures et leurs ennemis naturels : calcul d’un indice de risque d’altération

     Télécharger le document original
    La régulation des ravageurs des cultures par leurs ennemis naturels est un processus important en agriculture. En se nourrissant ou en parasitant des espèces nuisibles, les prédateurs et parasitoïdes présents naturellement dans les systèmes agricoles ou ceux introduits dans le cadre de programmes de lutte biologique permettent de limiter les dommages aux cultures. L’efficacité de ces ennemis naturels dépend de nombreux facteurs, le synchronisme entre leur cycle biologique et celui de leurs proies/hôtes étant un des plus importants. Les changements climatiques prédits pourraient néanmoins rompre ce synchronisme en cas d’effets différentiels de la température sur les cycles biologiques des ravageurs et de leurs ennemis naturels. On pourrait alors s’attendre à de profonds effets sur l’agriculture, comme un fort accroissement des populations de ravageurs naturellement régulés, qui émergeraient plus précocement relativement à leurs ennemis naturels ou qui produiraient annuellement plus de générations. Les auteurs ont développé un outil, sous forme d’un Indice de Risque d’Altération (IRA), permettant de prédire les associations ravageurs-ennemis naturels les plus susceptibles d’être affectées par les changements climatiques via une perte de synchronisme.

    Auteur(s) : J. Moiroux, G. Bourgeois, G. Boivin, J. Brodeur
    Date de publication : 16 avril 2014

    Annonces