Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Travail du sol en bandes en régie biologique chez Ferme ProTerre

Ouvrir l'emplacement original
Dans le cadre du Plan d’agriculture durable (PAD) du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), le Syndicat des producteurs de grains biologiques du Québec (SPGBQ) s'est engagé à accroître l’adoption de pratiques innovantes visant à assurer une couverture hivernale des sols chez les producteurs et productrices de grains biologiques.

Dans le cadre d’un projet financé par le MAPAQ dans le cadre du programme Prime-Vert, le SPGBQ, en partenariat le Centre d'expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité (CETAB+) et le Groupe multiconseil agricole du Saguenay–Lac-Saint-Jean, souhaite répertorier, documenter et diffuser des pratiques agricoles novatrices et prometteuses effectuées par des entreprises en grandes cultures biologiques afin d’assurer une couverture hivernale des sols par des cultures ou des résidus de culture.

Dans cette vidéo, M. Rémi Ouellet de la Ferme ProTerre nous explique une ce des pratiques qui est en développement : le « STRIP-TILL BIO ».

La couverture hivernale des sols assure une protection physique face à l'érosion hydrique engendrée par les pluies et la fonte des neiges (redoux hivernaux et fontes printanières) et limite également le ruissellement d’éléments nutritifs vers les cours d’eau et les nappes phréatiques. Plusieurs autres avantages sont associés à cette protection. Mentionnons l’augmentation de la santé des sols par l’entremise de l’apport de matières organiques fraiches qui contribue à améliorer leurs fertilités biologique, physique et chimique, l’agréation des particules du sol de surface, l’absorption d’éléments nutritifs du sol et leur remise en disponibilité pour la culture suivante et l’augmentation de l’activité microbiologique, du taux d’infiltration de l’eau et de la biodiversité. Étant donné les contraintes associées aux désherbages mécaniques printaniers effectués par les entreprises en grandes cultures biologiques puisque les cultures de couverture et les résidus de culture peuvent nuire fortement à ce désherbage, la grande majorité de ces entreprises enfouissent à l’automne avec un labour.

Le principal résultat attendu de ce projet est d’augmenter l’adoption de pratiques agricoles permettant d’assurer une couverture hivernale des sols par des cultures ou des résidus de culture pour les entreprises en grandes cultures biologiques et ainsi d’obtenir les nombreux bienfaits associés sans nuire aux cultures annuelles implantées au printemps.

Organisation : Syndicat des producteurs de grains biologiques du Québec (SPGBQ), Centre d'expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité (CETAB+), Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : Syndicat des producteurs de grains biologiques du Québec (SPGBQ)
Date de publication : 22 novembre 2022

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.