Chargement en cours

    Comparer l'efficacité des bandes riveraines étroites en friche à des plantations de biomasse énergétique de Salix Miyabeana SX64 pour mitiger les flux agrochimiques de matières organiques terrigènes, fertilisants et glyphosate

    Ouvrir l'emplacement original
    Louise Hénault-Éthier est étudiante à l'Université du Québec à Montréal. Elle a présenté en trois minutes sa thèse « Comparer l'efficacité des bandes riveraines étroites en friche à des plantations de biomasse énergétique de Salix Miyabeana SX64 pour mitiger les flux agrochimiques de matières organiques terrigènes, fertilisants et glyphosate » à l'occasion de la finale internationale du concours Ma thèse en 180 secondes, organisé par l'Acfas au Cœur des sciences de l'UQAM, le 25 septembre 2014.

    Cet événement était présenté par Hydro-Québec et soutenu par le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science du Québec.
     
    Organisation : Acfas
    Auteur(s) : Louise Hénault-Éthier (UQAM)
    Date de publication : 03 novembre 2014
    Annonces